Sénat : 7 jours pour élaborer le Règlement intérieur

par
0 128

Les sénateurs nouvellement élus et concernés par le cas dincompatibilité de leurs fonctions ministérielles et d’élus ont fait leurs choix. Sur 51 dossiers sur la table du bureau, 37 choisissent de rester sénateurs, 9 ont choisi de quitter le sénat et 4 avaient déjà fait leurs choix lors du dépôt de leurs candidatures.

Après la validation de leurs mandats, les sénateurs nouvellement élus étaient hier jeudi 09 mai 2019 à leur quatrième séance plénière de cette session extraordinaire inaugurale de la troisième législature de la troisième République. Laquelle a porté sur la présentation des dossiers reçus par le bureau après l’expiration de huit jours accordés aux sénateurs ayant des cas d’incompatibilité avec d’autres fonctions.

Pour ce faire, le bureau provisoire du Sénat a présenté à la plénière 51 dossiers des cas d’incompatibilité qu’il a réceptionnés. Parmi ceux-ci, 37 sénateurs qui optent pour le Sénat, 9 décident d’aller ailleurs, 4 qui soulignent qu’ils avaient déjà démissionné au moment du dépôt des candidatures, et un dossier déposé ce jeudi matin.

Ce dossier est celui de l’ex-présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse, Mme Francine Muyumba. A ce niveau un débat houleux a eu lieu jusqu’à ce que la plénière accepte son dossier bien que déposé hors délai Constitutionnel. A savoir, Evariste Boshab et Jean-Lucien Busa ont quitté l’Assemblée nationale et ont opté pour la haute Chambre du Parlement.

L’assemblée plénière de ce jeudi a également consisté à la constitution d’une commission spéciale chargée de l’élaboration du Règlement intérieur de la nouvelle Chambre haute du Parlement. Il y a eu un autre débat à l’issue duquel, il a été décidé que toutes les provinces du pays (sur les 24 qui siègent pour le moment au Sénat en attendant les élections sénatoriales partielles au Nord-Kivu et Maï-Ndombe) soient représentées par deux Sénateurs.

A ceci, cette commission spéciale dispose de sept jours pour terminer le travail lui confié. La ville de Kinshasa sera représentée par 4 membres. La commission comptera ainsi 50 membres.

Lepetit Baende

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse