RD Congo-Union Européenne: Un mariage de fer

par -
0 247

La célébration de la fête de l’Europe a vécu mercredi 08 mai 2019. En République Démocratique du Congo, plusieurs diplomates accrédités à Kinshasa, ainsi que des personnalités politiques, dont notamment le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe ont pris part à cette grande célébration.

Occasion pour le représentant personnel du Chef de l’Etat, son Directeur de Cabinet, Vital Kamerhe, de parler de quelques actions menées par l’Union Européenne depuis plusieurs années en République Démocratique du Congo, mais aussi de ce que le Président Félix Tshisekedi Tshilombo a réalisé dans le but de réchauffer et consolider ces relations avec ces partenaires de longue date.

« L’Europe a toujours été notre partenaire et même privilégié, voir même historique. Je suis très heureux que, le chargé d’affaires ait rappelé ce que le président de la République a fait pour réchauffer les relations », a-t-il dit dans son introduction.

Quant à ce qui a été réalisé à l’actif du Président de la République, Félix Tshisekedi depuis son investiture à la tête du pays, Vital Kamerhe a évoqué notamment la réouverture du Centre Européen des visas, qui fonctionne très bien après la fermeture de la maison Schengen.  Par la suite, il a annoncé la nomination prochaine de l’ambassadeur auprès de l’Union Européenne et vice versa.

« Nous allons très rapidement mettre en place une petite commission qui va finaliser l’ouverture de notre consulat de la Belgique qui a été fermé. En ce qui concerne la diplomatie, le président veut que nous soyons vraiment présents en Europe. Et très rapidement, nous allons nommer notre ambassadeur auprès de l’Union Européenne », a ajouté le Dircab Kamerhe.

Tout en rappelant les bons souvenirs dans la coopération entre l’union européenne et la RDC, celui qu’on appelle le « pacificateur » a évoqué l’implication de l’UE dans la pacification de la RDC, en commençant par la conclusion de l’Accord global et inclusif de Sun City le 17 décembre 2002, et la réussite de la transition 1+4 ; chose qui a conduit la RDC à l’organisation des premières élections démocratiques en 2006. Lesquelles élections étaient financées presqu’à 100% par l’Union Européenne.

« Je ne parlerai pas de la formation et de l’équipement de la PNC et d’autres axes la coopération. L’occasion de cette journée de l’Europe, le président m’a dit de dire aux responsables et tous les ambassadeurs des pays de l’Union Européenne, que nous voulons aller plus loin, et nous allons poser des actes. J’allais aussi demander que les actes soient réciproques. Nous sommes heureux que les autorités congolaises détenteurs des passeports diplomatiques sont traitées avec beaucoup de dignité à travers le bureau qui a été ouvert au niveau de l’ambassade de la Belgique », renchéri-t-il.

Tshisekedi plus que déterminé à consolider la paix et développer la RDC

Devant les ambassadeurs accrédités en RD Congo, Vital Kamerhe a fait savoir que dans le cadre de son programme, le président de la République tient beaucoup à la sécurité nationale, et à ce titre, plusieurs actions sont déjà en train d’être menées pour la sécurisation de l’ensemble du pays. Quant au respect des Droits de l’Homme, il a rappelé l’organisation de plusieurs manifestations à Kinshasa comme en provinces, durant les quatre mois que le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi est à la tête du pays. Ce, sans oublier plusieurs actions menées dans le cadre de la décrispation politique.

« Ce sont des manifestations zéro gaz lacrymogène, zéro balle réelle, zéro blessé, zéro arrestation, sauf du côté de la Police où quelques éléments ont été blessés. Et dans le cadre de la décrispation politiques, il y a eu l’application de l’Accord  de la CENCO où nous avons libéré plus de 750 prisonniers politiques et d’opinions », a affirmé Vital Kamerhe.

La reconstruction du Grand Congo n’a pas été classée dans les oubliettes durant l’intervention du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat à l’occasion de la fête de l’Europe : « nous voulons donc un Congo qui se reconstruit avec nous-même, et qui va prendre le nouvel élan pour sa reconstruction. Quand on veut, on peut. Sans beaucoup de moyens, nous sommes en train de réaliser des œuvres qui parlent d’elles-mêmes. La priorité pour le président de la République c’est le peuple congolais ».

Ainsi avant de finir, Vital Kamerhe a annoncé la tenue prochain par le porte-parole du président de la République d’un point de presse au cours duquel, il va non seulement montrer les actions réalisées, mais aussi les montants décaissés pour ces actions, et les bénéficiaires de ces montants. Kasongo Mwema profitera de l’occasion pour publier toutes les dépenses effectuées depuis l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête de la République Démocratique du Congo.

Dans la foulée, le porte-parole du Chef de l’Etat a confirmé dans son compte Twitter, cette annonce faite par le Dircab Vital Kamerhe : « Les médias congolais seront conviés bientôt à un point de presse de la Présidence de la République : réponses aux allégations sur l’explosion du budget national, dresser un tableau synoptique sur les travaux en cours, leur niveau de réalisation, leur coût et sur l’origine de leur financement, etc. ».

Vital Kamerhe a annoncé également qu’une visite guidée pour les journalistes sera organisée à travers les chantiers de Kinshasa.

De rappeler que bien Vital Kamerhe, le chargé d’affaires intérimaire de l’Union Européenne en RDC, Guillaume Chartrain, avait rendu un hommage à l’ambassadeur Bart Ouvry, qui avait quitté la RDC le 29 décembre dernier, à la veille même de la tenue des élections.

« Malgré cette cicatrice non encore refermée dans les relations congolais-européennes, l’Union européenne a souhaité encore une fois fêter l’Europe ici à Kinshasa, entourés de ses partenaires et amis congolais et internationaux », avait-il dit, tout en réitérant ainsi l’engagement de l’UE à rester efficacement aux côtés de la RD Congo.

« L’Union européenne reste déterminée à soutenir les réformes en faveur de la démocratie et du progrès social, que vous et le peuple congolais porterez. Vous savez pouvoir compter avec nous sur un partenaire fiable, stable et prévisible pour promouvoir les atouts de ce grand et beau pays et de son apport inestimable au patrimoine commun, symbolisé par sa biodiversité », dixit Guillaume Chartrain.

Les jours qui viennent présagent déjà de bonnes choses pour cette coopération renforcée, synonyme d’un mariage de fer entre la République Démocratique du Congo et l’Union Européenne.

Bernetel Makambo

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse