Pour prévenir les conflits fonciers au groupement de Buzi: La population renouvelle son engagement au projet de l’ONU-Habitat

par -
0 305

Le Forum communautaire de Buzi pour la relance du projet Planification communautaire foncière participative (PCFP) dans le site pilote de Butumba dans la province du Sud-Kivu a eu lieu du 25 au 28 février 2019 à Minova.  Ce Forum a réuni plus de 70 délégués qui, à la fin des travaux, ont renouvelé leur engagement collectif à la poursuite du processus de mise en œuvre des activités dudit projet après 7 mois de suspension.  Le Gouverneur de la province y était représenté par son Conseiller en charge des questions agricoles et foncières.  Parmi les autres personnes présentes, il y avait des membres de l’Assemblée provinciale, du comité exécutif local du projet PCFP, de la société civile, et du PNUD.

Le Forum a permis de conclure un accord engageant le groupement de Buzi à faciliter la reprise de la mise en œuvre du projet PCFP initié depuis 2016 par le Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) en accord avec le gouvernement congolais.

Entièrement financé par l’Agence britannique d’aide au développement (DFID), le projet PCFP vise à apporter des réponses aux questions et aux problèmes rencontrés par les populations dans la délimitation des parcelles et la sécurisation des droits fonciers dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

Alors qu’il est reconnu que les conflits liés à l’exploitation des terres sont les plus courants dans le groupement de Buzi, l’Honorable Etienne Mushekuru Kayani, élu du territoire de Kalehe, est d’avis que ledit projet « permettra d’améliorer et de contribuer positivement et à long terme à la résolution de la question foncière sans provoquer de violence ».

Le secrétaire administratif et gestionnaire de la chefferie de Buhavu, Styno Saro, a exprimé son inquiétude face à une forte baisse de fertilité des sols liée à une forte pression démographique dans son groupement de Buzi. Il soutient que « le projet PCFP pourra aider la population et l’administration foncière à anticiper des solutions immédiates et à long terme aux différends fonciers ».

 « Le projet de Planification communautaire foncière participative est une initiative que le gouvernement provincial a soutenue et continue à soutenir pour renforcer l’implication des populations du groupement de Buzi dans la gestion du patrimoine foncier », a déclaré Jacques Kamiringa qui représentait le Gouverneur de la province à ce forum.  Enfin, ils les  invitent à l’« appropriation sans réserve des activités dudit projet ».

Les intervenants ont chacun présenté un bref exposé sur les axes d’intervention des Nations unies en RDC et les Objectifs de Développement Durable (ODD), les conclusions du Forum interprovincial pour l’élaboration du document de politique foncière nationale : perspective pour la réforme foncière en RDC, et sur la loi portant statut des chefs coutumiers.  Chaque présentation était suivie d’une période de questions des participants.

Pascal Tchikala Munganga de l’ONU-Habitat a fait un état de lieu de mise en œuvre du projet PCFP dans le site pilote de Butumba et de ses différentes réalisations depuis son lancement à ce jour.  « Planifions ensemble pour prévenir des conflits fonciers dans l’avenir », a-t-il conclu. Les participants ont apporté une contribution significative et constructive pour la réussite du Forum après des discussions qu’ils ont eues en petits groupes.  Ils ramenèrent en séance plénière certaines recommandations qui, selon eux, pourront aider à faire avancer la mise en œuvre des activités du projet.

JMNK

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse