L’opus Mi-ange, mi- démon d’Héritier Watanabe fera tache d’huile

par -
0 423

Certains artistes n’accordent vraiment pas un temps suffisant pour l’écriture de leurs chansons. Beaucoup préfèrent produire des œuvres qui ne contribuent nullement à l’essor de la culture congolaise, mais le chanteur Héritier Watanabe, bénéficiant de l’assistance de son producteur, l’Ivoirien David Monshon, poursuit sa carrière dans le bon.

Après avoir réussi à mettre sur le marché dès le lendemain de son départ de Wenge-Musica-Maison-Mère, une œuvre qui a conquis tous les cœurs intitulée simplement  » Retirada », Watanabe, loin d’être un simple compositeur qui sort ses chansons pour engraisser le public, ce disque que certains  appellent « Mutambu » est un véritable hymne écrit dans le but de vouloir positionner tous les amoureux et, pourquoi pas, remettre chacun à sa place.

Les résultats? Héritier Watanabe est allé de succès en succès avec son opus qui, pour un simple tube de lancement, s’est révélé comme un bestseller. Aujourd’hui, après avoir ausculté l’horizon et compris comment roulent les auteurs-compositeurs congolais qui œuvrent pour la performance, Watanabe Héritier revient en force dans un autre tube qui va simplement avoir comme identité le titre: « Mi-Ange-Mi-démon » contenu dans l’album  » Tout simplement moi » qui est présentement en phase de finition. Une fois sorti les enfants de Dieu auront la facilité de rechercher la voie du salut, dans l’entre-temps, l’œuvre de Wata fera tâche d’huile sur le marché.

Kingunza Kikim Afri/Cp

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse