Journée internationale des infirmiers: 26 infirmiers seulement inscrits au tableau de l’ordre au Kasaï

par -
0 188

Ces statistiques sont rendues publiques le weekend par le Président Provincial du conseil de l’ordre des infirmiers, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des infirmiers. Selon Robert Tukandile Mbuyi, parmi les inscrits, 6 sont du Territoire d’ Ilebo et 20 de la ville de Tshikapa, déplorable pour une Province qui compte cinq territoires plus la ville et donc le Kasaï est la dernière des Provinces du pays qui compte moins d’infirmiers inscrits au Tableau, d’où son appel en direction des infirmiers du Kasaï à se faire inscrire au tableau de l’ordre.

Exercer la profession infirmière au Kasaï après le 31 juillet 2019 signifie être inscrit au tableau de l’ordre, fait savoir le Président. Ce message clef est un sous-thème sous lequel la journée est commémorée au Kasaï. La loi  16/015 du 15 juillet 2016 portant création, organisation et fonctionnement de l’ordre national des infirmiers du Congo promulguée par le chef de l’État fait la fierté de la profession infirmière. Cette loi vise l’autonomisation, la sécurisation de la profession et la protection de la population par l’amélioration de la qualité des soins et des services.

Il a dénoncé le mauvais traitement  dont sont victimes  les infirmiers du Kasaï, ceux de la zone de santé de Kalonda Ouest par exemple autant de mois sans être payés sous un silence complice des autorités Provinciales. La pauvreté criante des infirmiers qui paralyse l’inscription des infirmiers au tableau de l’ordre et fait fouler aux pieds le code d’éthique et déontologie de l’infirmier. Tukandile a réitéré son plaidoyer auprès des autorités en faveur de la valorisation de l’infirmier du Kasaï.

Message bien reçu par la Division Provinciale de la santé, l’inspection provinciale de la santé et le Gouvernement Provincial. Ils ont rassuré leur accompagnement du conseil Provincial tout en demandant aux infirmiers du Kasaï de se mettre en ordre avec l’État. Après la date butoir du 31 juillet 2019, un contrôle sévère sera effectué pour mettre hors d’état de nuire les hors la loi. Une conférence sur l’éthique et la déontologie de l’infirmier vient clôturer la manifestation à la grande satisfaction des infirmiers. Les infirmiers titulaires des aires de santé sont les plus absents à causes de la campagne de vaccination contre la poliomyélite.

Laurent Lukengu

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse