Fraude douanière, DGDA : un expatrié corrupteur aux arrêts

par -
0 257

Coup de chapeau au Directeur de la Direction générale des douanes et accises  Kin-Ville Pacifique Ntambwe. Respectueux des ordres reçus du Directeur général Déo Rugwiza Magera dans le cadre de la lutte contre les antivaleurs dont la fraude douanière et la corruption souvent décriées, ce vaillant Directeur vient de refuser une bagatelle de 400 mille dollars, pot-de-vin d’un expatrié qui devrait en payer dix millions pour dédouaner sa marchandise.

 Selon les propos du Général Egwake de la police judiciaire qui, se présentant devant le Directeur Pacifique Ntambwe qui venait de l’appeler : « on le prend tout de suite. Venir corrompre la DGDA avec un montant de 400 mille Usd, promettant d’ajouter quelque chose dans une semaine, pourtant il s’agit d’un dossier de 10 millions Usd », a-t-il commencé, en voyant l’expatrié.

Au Directeur de la DGDA Kin-Ville de renchérir en accueillant le Général : «  J’aime mon pays, je dois servir mon pays. On doit l’arrêter. Toute pratique de fraude et de concurrence déloyale, dont plusieurs tissus imprimés qu’il déclarait comme du sel de cuisine, jusqu’à vouloir corrompre les autorités,… pas jusque-là. Il mérite d’être arrêté afin de subir la rigueur de la loi. Je dois respecter les instructions de ma hiérarchie. Et par l’amour pour mon pays, je ne peux pas permettre ça », a-t-il déclaré, visiblement révolté.

Au Général Egwake de poursuivre : « les éléments sont là. Nous étions en possession de ce dossier depuis plusieurs jours. Et nous sommes entrés aujourd‘hui en contact avec la DGDA. Je suis venu ici pour travailler. Je dois travailler pour mon pays, en tant que Général de la République. Je dois travailler pour que mon pays aille de l’avant. C’est beaucoup d’argent, quatre-cent mille dollars. Personne ne refuserait pareille somme. Mais ici, ça ne nous intéresse pas. Le pays cherche de l’argent et il y a ici devant vous des gens qui aiment la fraude et, qui pis est, veulent corrompre les autorités ».

Puis, devant tous les Sous-Directeur de la Direction générale des douanes et accises Kin-Ville, Pacifique Ntambwe s’est exprimé en ces termes : « ce monsieur est venu corrompre les autorités. La marchandise est entrée frauduleusement par Lufu, à la frontière Rd Congo – Angola, depuis le Kongo Central. Il a recouru au trafic d’influence, nous avons reçu des appels anonymes à propos de ce dossier,… ils ont amené cet argent aujourd’hui ; j’ai informé le Directeur général Deo Rugwiza qui d’ailleurs avait déjà l’info. Ce dernier m’a instruit pour assurer le suivi du dossier jusqu’au bout. Et maintenant qu’ils viennent d’amener l’argent, j’ai appelé le Général pour qu’il se saisisse du dossier ».

Tout compte fait, un procès-verbal a été dressé sur les lieux, l’argent a été consigné. L’expatrié a refusé de signer le PV malgré l’insistance du Directeur Ntambwe alors qu’il s’agit d’un lot important de marchandises qui, évaluation de droit faite, plus pénalités,  c’est une bagatelle somme 10 millions de dollars américains qui allaient échapper à la DGDA, pour le compte du Trésor.

D’où il proposera ce pot-de-vin de 400 mille dollars avec levée de scellés des entrepôts, promettant d’ajouter une centaine de milliers pour faire 500 mille  maximum, endéans une semaine.

Emmanuel Badibanga

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse