Secrétaire national de CDR et communicant du FCC: Tripo Losele conquiert Lukolela et mobilise pour Shadary

par -
0 34
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le territoire de Lukolela, à 190 kilomètres de Mbandaka, en aval sur le fleuve Congo, tient  son nouveau leader : Tripo Losele Samby. Le jeune et dynamique Secrétaire national de la Convention pour la démocratie et la République (CDR) et communicant du Front commun pour le Congo (FCC) a été accueilli comme jamais personne avant lui dans cette partie de la province de l’Equateur.  Le 23 décembre prochain, Losele se présentera à la députation nationale dans cette circonscription sous les couleurs du regroupement “Alliance CCU et Alliés” dont Lambert Mende est l’Autorité morale.

Arrivé en fin d’après-midi le vendredi 9 novembre par fleuve, en provenance de Mbandaka, Tripo Losele a eu droit à un accueil délirant. C’est presque tout Lukolela qui a pris d’assaut le port où a accosté le canot rapide qui transportait le jeune leader et sa délégation, indique un article de Forum des As, avant d’ajouter qu’à peine a-t-il mis pied à terre que la foule s’est jetée sur lui. Le cordon de sécurité formé par des jeunes autour du Secrétaire national du parti cher à André-Alain Atundu a souffert des assauts répétés de tous ceux qui tenaient à le toucher.

« Nous n’avons jamais vu ça ici dans cette cité », faisaient remarquer les habitants de Lukolela qui affirment n’avoir jamais vécu une telle mobilisation en faveur d’un leader politique. La surprise était partagée. Tripo Losele, qui foulait pour la toute première fois le sol de ses aïeux, n’était pas moins étonné par cet accueil populaire. Au fur et à mesure qu’il arpentait l’avenue Mobutu, la principale artère de Lukolela, pour gagner la maison où il a logé durant tout son séjour, la foule grossissait. La jeunesse et la fraîcheur de ce candidat député de Lukolela, venu de Kinshasa, fascinaient cette population habituée à recevoir des acteurs politiques âgés.

Ceci explique peut-être cela, Tripo Losele est aussitôt adopté et surnommé par les mamans de ce territoire “motalaka ya Lukolela”, une espèce de grille artisanale fait en bois et utilisée par les villageois pour fumer les poissons et autres gibiers. Ca dit tout de la place que la population de Lukolela accorde désormais au communicant du FCC.

Parvenus au lieu de sa résidence la nuit tombée, les jeunes commis à la sécurité de Losele lui conseillent de se reposer. Mal leur en a pris. La foulait qui l’a escorté du port jusqu’à la maison refuse de s’en aller. Elle dit ne partir dormir que si l’homme venu de Kinshasa s’adresse à la foule. Et puisque la voix du peuple c’est la voix de Dieu, dit-on, Losele n’avait pas d’autre choix que de demander à ses proches de le laisser parler à ses “frères” de Lukolela qui l’ont si bien accueilli.

Dès que la porte s’ouvre sur le Secrétaire national de la CDR et communicant du FCC, la foule entre en transe. Tripo Losele, ému, monte sur une chaise et avec des trémolos dans la voix, s’adresse à l’assistance déjà surexcitée. « Merci mes chers frères pour votre accueil si chaleureux. Au départ de Kinshasa je savais que j’étais attendu, mais ce que j’ai vu dépasse mon entendement. Merci encore… ».

Et de renchérir : « Je connais vos attentes, et c’est ensemble, main dans la main, que vous et moi allons travailler au progrès de notre territoire. Ma présence parmi vous, c’est d’abord pour toucher du doigt les réalités de Lukolela et rentrer rendre compte à la haute hiérarchie. Beaucoup d’argent a été décaissé et remis aux natifs de Lukolela pour développer notre contrée. Mais rien n’a été fait. On n’y revient pas, c’est du passé. Ensemble, nous allons bâtir Lukolela », leur dit-il.

Losele profite de sa tribune pour parler à la population de la justesse du choix du chef de l’Etat Joseph Kabila porté sur son dauphin, Emmanuel Ramazani Shadary. Les deux tiennent au développement de Lukolela. “A preuve, dit-il, Emmanuel Shadary m’a copté dans son équipe de campagne…”. Ce qui lui a valu des applaudissements nourris de la foule.

A l’occasion, le jeune leader de la CDR a appelé ses “frères” de Lukolela à soutenir massivement Emmanuel Ramazani Shadary à la présidentielle du 23 décembre prochain. Ce à quoi ils ont répondu par des acclamations. Certains dans l’assistance rappellent d’ailleurs qu’ils connaissent bien le candidat de la kabilie pour être venu jusqu’à Lukolela lors de sa récente tournée dans le Grand Equateur. « Son passage ici nous avait requinqués », confie un notable qui témoigne de la générosité du dauphin du Raïs. En un mot comme en cent, le mariage Losele-population de Lukolela parait déjà scellé.

JMNK

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse