Procès Kamuina Nsapu/aile de Kinshasa: Les plaidoiries se clôturent aujourd’hui au TMG/Gombe

par -
0 74
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au Tribunal militaire de Garnison de Kinshasa/Gombe, les plaidoiries de la défense des prévenus Kamuina Nsapu, aile de Kinshasa, se clôturent aujourd’hui, à la grande satisfaction de toutes les parties. Bien avant cette importante étape, la parole a été accordée aux avocats du Chef des travaux Daniel Mukengeshayi et du vice-président de la Ligue des jeunes de l’UDPS, Gecko Beya. « Nous avons prouvé que Gecko Beya se trouve dans ce procès pour une seule raison, parce qu’il est membre de l’UDPS… », souligne Me Jacquemin Shabani, du reste contredit par Me Alexis Lisimo de la partie civile République, selon lequel, il ne s’agit pas d’un procès politique et il appartient au juge de se prononcer sur les faits qui lui ont été soumis.

Le procès qui concerne 36 prévenus Kamuina Nsapu, aile de Kinshasa, tend vers la fin. Après la dernière audience dédiée à la plaidoirie de la défense, le Tribunal militaire de Garnison de Kinshasa/Gombe siégeant en audience foraine à la prison militaire de Ndolo, prendra un ou deux jours pour la réplique des parties à la plaidoirie de la défense, avant que les juges ne se retirent pour préparer les jugements.  Parlant de l’infraction d’association des malfaiteurs mise à charge du chef des travaux Daniel Mukengeshayi, la défense a noté qu’il s’agit d’une infraction impossible, parce que la décision de renvoi est muette quant à ce. La défense a voulu savoir si les faits se sont déroulés où, avant de demander au juge de ne pas statuer ultra petita. C’est ainsi que la défense pense que comme il y a doute, acquitter tout simplement le prévenu ; rejeter les images qui n’étaient pas soumises au débat et dire la constitution de la partie civile recevable, mais non fondée. Comme les faits sont non établies, acquitter le prévenu.

«  Nous avons prouvé que Gecko Beya se trouve dans ce procès pour une seule raison, parce qu’il est membre de l’UDPS. Il y avait une tentative dès le début de l’instruction, à vouloir impliquer le parti UDPS, mais je crois que l’instruction s’est trouvée en difficulté, voilà pourquoi on n’est pas allé loin. On a même dit que des réunions se sont tenues au sein du parti et que le président Tshisekedi aurait participé », a fustigé Jacquemin Shabani.

Par rapport aux propos de l’honorable Kovo Ingila qui a révélé que l’attaque du parquet de Matete était préparée à la permanence de l’UDPS, la défense de l’UDPS dit ne pas être au courant de cette information. Toutefois, elle pense qu’il aurait fallu que l’accusation mette la main  sur cette personne qui fait des déclarations graves et dangereuses. « Vous savez, avec les réseaux sociaux, il y a des légèretés, des rumeurs non fondées qui deviennent des informations. Nous sommes  dans un Etat où il y a un parquet, un auditorat qui est déjà saisi. Donc, il ne faut pas aussi demander à la justice de s’impliquer dans toutes les informations  des réseaux sociaux. Je ne vois aucun sérieux dans cette déclaration de Kovo Ingila », dit-il.

A la question de savoir si c’est le commentaire de Gecko Beya sur Facebook qui a fait de lui membre de Kamuina Nsapu, il estime que Beya, en temps réel pendant qu’il y avait une attaque à Limete, a publié une photo disant que le siège de l’UDPS est attaqué. Dans nos plaidoiries, nous avons relevé le fait que le compte de Beya qui est entre les mains des services de sécurité a été piraté et cette publication a été modifiée.

Tous ces propos de la défense ont été rejetés par la partie civile République, à travers Me Alexis Lisimo, qui rappelle que du côté de la défense, il y a plusieurs avocats, qui sont passés devant la barre pour dire que ce procès n’était pas politique. « Pour la République, c’est un procès judiciaire comme tout autre procès. Il appartient au seul juge, qui connait la loi, de se prononcer sur les faits qui ont été donnés par toutes les parties », dit-il, avant de défendre que nous  avons demandé un Franc symbolique, bien sûre que la République a subi un préjudice, mais chaque partie peut postuler les dommages et intérêts comme elle veut.

JMNK

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse