My Weblog: kutahya web tasarim umraniye elektrikci uskudar elektrikci umraniye elektrikci istanbul elektrikci satis egitimi cekmekoy elektrikci uskudar kornis montaj umraniye kornis montaj atasehir elektrikci beykoz elektrikci

404 Error - page not found
We're sorry, but the page you are looking for doesn't exist.
You can go to the Page Accueil

NOS RÉCENTS ARTICLES

par -
0 1268

Alors qu’ il fait partie de la délégation officielle qui accompagne Joseph Kabila à New-York pour la traditionnelle assemblée générale de l’ ONU dont les travaux s’ ouvrent le mardi prochain, Barnabé Kikaya, conseiller diplomatique du chef de l’État congolais s’ est vu confier  une autre mission, convaincre Washington  à renoncer aux résolutions des sanctions ciblées en chantier à la chambre des représentants  contre certains dirigeants congolais.

Les militants du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement  seront bel et bien dans les rues de Kinshasa, le  lundi, 19 septembre 2016. Mais contrairement au plan initial, les manifestants en  ne se rendront plus en masse au siège de la Ceni pour y observer un sit-in.

Lors d’ une réunion tenue ce samedi au siège du parti Fonus, Rassemblement et gouverneur de la ville se sont plutôt accordés sur l’ organisation d’ une marche pacifique qui sera sanctionnée par un meeting. D’après l’ accord trouvé entre les organisateurs et l’ hôtel de ville,  la marche devra partir de l’ échangeur de limeté à la 17émè rue pour chuter sur le boulevard triomphal.

Satisfecit pour André Kimbuta qui salue sa politique de proximité. « J’avais promis le jeudi de venir vers les opposants pour la mise au point. Il faut aller vers les administrés. Ils sont tous administrés », déclare le gouverneur de la ville qui se réjouit du consensus qui s’ est dégagé entre les deux parties.

« C’est seulement aujourd’hui que je confirme que je vais prendre acte de la marche du Rassemblement. Nous nous sommes mis d’accord que la marche partira de la place de l’ Echangeur jusqu’au Boulevard Triomphal », explique t-il.

Le compromis trouvé prévoit que les manifestants rempruntent les avenues de la Libération, Kalembelembe et Kasavubu avant de déboucher sur le point de chute. Seule, une petite délégation du rassemblement a été autorisée à se rendre au siège de la Ceni  après la manifestation pour y déposer le mémorandum.

André Kimbuta qui tient à l’ itinéraire convenu place ainsi les organisateurs devant leurs responsabilités. « Il n’ y aura pas de sit-in», insiste le gouv. Le plus important renchérit-il, c’ est « la marche et le meeting qui seront organisés ».

Jean Pierre Kayembe

 

 

par -
0 4

Conduite par le représentant permanent de la France aux Nations Unies, François Delattre, la mission du Conseil de sécurité a terminé sa mission en République démocratique du Congo. Il a commencé par présenter ses condoléances à la suite du drame survenu à Mbuba, dans la province du Kongo Central, avant de dire que cette mission qui était particulièrement importante et qui intervient dans un moment crucial de la Rdc, a permis à sa délégation de  s’informer, d’écouter, mais aussi peser de tout son poids pour accompagner la Rdc sur le chemin de la stabilité.  A l’en croire, Il existe une opportunité historique pour une première transition pacifique qui doit ouvrir la voie sur la stabilité de la Rdc et mettre en place  les conditions propices pour le développement. Pour ce faire, il est crucial que les élections soient crédibles, transparentes et qu’elles se tiennent dans un climat apaisé. Au cours des entretiens qu’ils ont eu avec les acteurs concernés, ils ont pu tirer quelques premiers enseignements : nous avons senti une profonde aspiration commune à saisir l’opportunité historique. Cette aspiration commune est fondamentale et fait écho à l’objectif de cette mission et au message central. Sur la situation politique, le conseil a mesuré à la fois l’ampleur des avancées, mais aussi depuis la dernière visite en novembre 2016, des progrès ont été faits et que le processus avance selon le calendrier électoral. « Cette visite nous a permis d’insister sur la création des conditions d’un consensus. C’est dans cet esprit que nous avons évoqué la nécessité d’appliquer l’Accord de la Saint-Sylvestre, la décrispation et le respect des libertés fondamentales. Le fait que l’opposition soit autorisée à manifester, c’est quelque chose qu’il faut encourager », reconnait-il. Il faut créer un consensus le plus large possible sur l’utilisation de la machine à voter, pour la crédibilité du scrutin. « Alors que la situation sécuritaire reste difficile, nous avons exprimé notre appui à la Monusco et à l’action de la représentante spéciale et à l’ensemble des forces de la Monusco pour leur travail. Nous avons réitéré la disponibilité de la Monusco à répondre à toute demande qui sera exprimée par la Rdc dans le cadre de l’appui logistique. Nous avons salué le travail remarquable du gouvernement congolais appuyé par l’OMS dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola. Ci-dessous les rencontres des membres du Conseil de sécurité avec le président de la République, la CENI et l’Opposition politique :

JMNK

par -
0 5

Après une large promotion dans plusieurs supports promotionnels, c’est enfin ce 27 octobre 2018 que le disque tant attendu et fortement médiatisé du chanteur-interprète De Souza Mingongo Elengi sort sur les réseaux appropriés.

Chanteur-interprète de grandes qualités ayant prouvé ses prouesses au sein de différents orchestres au sein desquels il a évolué, notamment dans Langa-Langa Stars aux côtés d’Evoloko Antshuamo, ainsi que dans l’Empire Bakuba quelques temps avant la disparition de Pépé Kallé, sans omettre son passage au sein de l’orchestre Empire Fondation de Kinanga na Nkau dit Boeing 737 grâce à qui il a pu effectuer un voyage de non-retour pour l’Europe avec la bénédiction de la maison Sanis Production de Jimmy Mukelenge,  De Souza Santé Mingongo elengi continue de plus bel à soigner cet élan  qu’il a pris de ne dépendre de personne.

Avec sa belle voix, il vient d’abattre un travail vraiment professionnel à travers son nouveau disque intitulé simplement “Disque d’or”. Cette compile tant attendu par les mélomanes depuis de longs mois, sort en effet sur le marché le samedi 27 octobre 2018.

Kingunza Kikim Afri/Cp

par -
0 5

L’on se souviendra qu’il y a plus de quatre années depuis que, mettant une croix à sa collaboration avec la Mamou Nationale Tshala Mwana ainsi que sur la formation musicale “Dynastie Mutwashi” au sein de laquelle elle évoluait, la chanteuse Marie José N’Jibu, connue sous le sobriquet de MJ 30, avait choisi de quitter Kinshasa pour la poursuite de sa carrière solo en Europe.

Depuis qu’elle se trouve dans le vieux continent, MJ 30 a eu, grâce à sa belle voix, l’occasion de faire de nombreux feats avec d’autres artistes-musiciens dont Papa Wemba Ekumany, Fally Ipupa et tant d’autres.

 

Mais elle a aussi eu l’occasion de produire, en solo, ses propres œuvres qui n’ont pas manqué de retenir l’attention de plus d’un mélomane. Ainsi, pour le moment, elle s’attèle à finaliser un prochain disque intitulé “Bizibeli” qui signifient simplement “Les portes”, en français.

Ce disque sera lancé sur les planches à partir du mercredi 10 octobre 2018. Avis donc aux nombreux fans de MJ 30 tant de l’hexagone, de Kinshasa, de Brazzaville, de Libreville, bref de partout pour se procurer de ce belle parodie musicale que leur offre leur idole bien aimée en cette deuxième semaine du dixième mois sacré de l’année 2018.

Kingunza Kikim Afri/Cp

Réagissant à chaud au prix Nobel de la paix attribué vendredi au gynécologue Denis Mukwege, le porte-parole du gouvernement a tenu à saluer l’œuvre du compatriote nobelisé avec l’Irakienne Nadia Murad.

« Nous félicitons Dénis Mukwege pour cette reconnaissance par l’académie Nobel de Suède du travail remarquable qu’il fait en faveur des femmes qui sont victimes de violence sexuelle dans le Sud-Kivu’’, se réjouit Lambert Mende. Le porte-parole du gouvernement rappelle les débordements qui caractérisent parfois  la cohabitation difficile  entre le gouvernement et le lauréat du prix Sakharov 2014.

‘’Il est évident que nous n’avons pas été toujours d’accord avec la tendance qu’il avait prise parfois de politiser ce travail humanitaire important qui est reconnu aujourd’hui’’, rappelle le ministre de la communication et médias qui salue tout de même le prestigieux prix attribué au fondateur de l’hôpital  de Mpanzi.  M.Mende annonce que le gouvernement devra se réunir incessamment pour  savoir ce qu’il fera du désormais prix Nobel.

Pour rappel, le jury Nobel a attribué vendredi, le prix Nobel 2018 à Denis Mukwege et Nadia Murad. Le duo est récompensé pour leur combat dans la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes. Ils recevront chacun, près de 450 mille euros.

Le gynécologue congolais Denis Mukwege et la militante Nadia Murad, prix Nobel de la paix 2018.

Il est indéniablement vrai que  le prix Nobel apporte avant tout une grande notoriété mais il permet également aux lauréats de recevoir une importante somme d’argent. En effet, avant de décéder, en 1896, Alfred Nobel, l’inventeur de la dynamite, qui n’avait jamais eu d’enfants, a demandé que sa fortune servent à récompenser chaque année, des personnes « ayant apporté le plus grand bénéfice à l’humanité », par leurs inventions, découvertes et améliorations dans différents domaines de la connaissance.

Depuis sa création en 1901, la Fondation Nobel se charge ainsi de faire fructifier la fortune de ce généreux donateur.  Chaque année, les lauréats, se partage donc les revenus de ce capital.

                                     900 000 euros pour un Nobel

Crise oblige, cette somme a été diminuée de 20% en 2012. Alors que la récompense s’élevait depuis 2001 à 10 millions de couronnes (soit 1,12 millions euros), elle s’élève depuis à 8 millions de couronnes (environ 850 000 euros).  Un joli pactole que Denis Mukwege et Nadia Murad devront se partager à deux.

                                         Bien plus que le Pulitzer

Pour comparaison le prix Pulitzer, rapporterait aux alentours de 10 000 dollars (environ 7741 euros), la caméra d’or au festival de cannes 50 000 euros, un Oscar juste le prix de la statuette soit environ 500 dollars (387 euros). Plus modeste encore le prix Goncourt rapporterait 10 euros ( sans compter les ventes) et une légion d’honneur entre 6 et 37 euros par an.

Ces sommes sont bien souvent perçues par les lauréats. Elles leur permettent de poursuivre leurs recherches sans se soucier des aspects financiers. Mais elles sont aussi parfois reversées intégralement à des associations. En 2009, Barack Obama avait ainsi distribué l’intégralité de sa récompense à dix associations.

Jean Pierre Kayembe avec Cnews

 

Il y était nominé depuis 2016 mais son dossier  finissait toujours dans la corbeille  du jury norvégien. Mais pour l’édition 2018, les jurés ont choisi un duo militant pour succéder à l’ICAN, la campagne internationale pour abolir les armes nucléaires, lauréate du prix Nobel 2017.

Il s’agit du gynécologue congolais, Denis Mukwege, très connu pour son combat contre les violences sexuelles faites aux femmes dans l’Est de la RDC et Nadia Murad, une ancienne esclave sexuelle de Daesh. Les deux lauréats ont été récompensés pour leur lutte contre l’utilisation ” des violences sexuelles en tant qu’armes de guerre’’ dans les conflits armés.

Denis Mukwege, fondateur de l’hôpital de Mpanzi à Bukavu et récent lauréat du prix Sakharov du parlement européen devient le tout premier congolais à recevoir le prix Nobel de la Paix.