Après Lubumbashi et Kolwezi: Shadary obtient l’adhésion de la population de Likasi

par -
0 31
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après le Haut Katanga et le Lualaba, Emmanuel Ramazani Shadary est arrivé hier en début d’après-midi à Kamina, chef-lieu de la province  du Haut Lomami, où il est accompagné de hauts cadres du Front Commun pour le Congo (FCC), conduits par le Coordonnateur du comité stratégique et Directeur de cabinet du chef de l’Etat, le professeur Néhémie Mwilanya. Comme partout il est passé, il a sollicité à la population de Kamina des voix pour son élection à la magistrature suprême. Demande du reste bien agréée et qui sera traduite dans les actes le 23 décembre 2018.

Le candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à l’élection présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary a demandé à la population du Haut Lomami à travers celle de Kamina, à s’approprier des élections du 23 décembre prochain et à veiller et à la protection de  la machine à voter.

Emmanuel Shadary qui a lancé cet appel au cours d’un meeting de campagne électorale qu’il a tenue mercredi après-midi au stade moderne de Kamina,  a présenté son projet de société tout en évoquant  les problèmes de développement de la province du Haut Lomami notamment ceux relatifs à l’électrification, l’approvisionnement en eau et des infrastructures routières, particulièrement celui de la Nationale N°1 dans son tronçon compris entre la localité Nguba, territoire de Lubudi dans la province du Lualaba vers  le Kasaï en passant par Kamina,  auxquels il a promis de s’attaquer une fois élu.

M.Shadary a reconnu la grandeur de l’empire luba qui a donné à la RDC deux Présidents de la République, Laurent Désiré Kabila et Joseph Kabila Kabange. Il a, à cet effet, remercié le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange de l’avoir choisi comme candidat du Front commun du Congo à l’élection présidentielle, promettant de poursuivre, une fois à la magistrature suprême, l’action de celui qui l’a propulsé à ce niveau de charges publiques.

Il a promis d’honorer les frais connexes pour tous les étudiants de l’Université de Kamina, en guise de remerciement à la population de cette province pour l’accueil délirant lui réservé. A l’issue de son meeting, il s’est rendu au village Kinkunki à 4 km du centre-ville de Kamina,  siège de la cour royale de la chefferie Kasongo Nyembo où il a reçu de la part du grand chef Ngole Kisuku Yves, la bénédiction ancestrale pour ses activités politiques.

Emmanuel Ramazani Shadary est accompagné d’une forte délégation de membres du FCC à Kamina, en provenance de Kolwezi dans la province du Lualaba. Il a été accueilli, à sa descente d’avion à l’aérodrome de Kamina par le gouverneur et coordinateur du FCC, Kalenga Mwenzemi Jackson. Celui-ci était entouré des ministres provinciaux et des militants de partis, groupements et plateformes politiques de la majorité présidentielle du Haut-Lomami.

Son cortège a emprunté. les avenues principales de Kamina notamment Lumumba de la Base, des Manguiers et KDL avant d’atteindre le stade Kabila Kabange où il a tenu son meeting. Le social, notamment la gratuité de l’enseignement primaire, l’éducation, l’eau et l’électricité, la levée des barrières illégales, la baisse du prix du maïs, ainsi que la prise en charge immédiate des frais dits connexes pour tous les étudiants de l’Université de Kamina, ont été parmi les points majeurs abordés au regard des axes. Après le meeting, les autorités coutumières du Haut-Lomami lui ont offert plusieurs  symboles du pouvoir traditionnel, en guise de soutien.

Soulignons qu’en marge du meeting de Kamina, le coordonnateur du comité stratégique du FCC, le professeur Néhémie Mwilanya a installé officiellement le Gouverneur Kalenga comme coordonnateur provincial de la méga plateforme électorale initiée par le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange. Occasion pour lui de rappeler que le FCC rassemble les Congolais nationalistes et patriotes progressistes soucieux de défendre les intérêts du Congo pour le Congo.

Avant de boucler cette édition, nous venons d’apprendre que la cérémonie de lancement de la campagne du Front Commun pour le Congo (FCC) à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu s’est bien terminée, à la grande satisfaction de tout le monde. Et ce, même si c’est la province qui attend beaucoup du candidat président de la République, qui doit donner des réponses claires pour mettre un terme à l’insécurité à la base de la mort des plusieurs Congolais.

Le Nord-Kivu lance sa campagne sans le dauphin

A en croire notre source au Nord-Kivu, devant une population en liesse, Julien Paluku a dénoncé le complot de Genève dont le résultat traduit le sentiment des hommes aux esprits collinettes et séparatistes.  Le pays n’en a plus besoin. Il a dit non à un apprenti à la tête d’un pays qui est déjà debout et qui doit prendre de l’élan.  Pour Julien Paluku, l’heure n’est plus aux tâtonnements, il faut des hommes et des femmes qui savent ce qu’ils veulent faire. Quand on ne sait pas construire sa propre maison, comment peut-on construire une nation, a  renchéri Julien Paluku, en appelant la population du Nord-Kivu à voter pour Emmanuel Ramazani Shadary, l’homme programmatique dont a besoin la République, après un succès lié à la réunification du pays.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse