Après la Lomami: Shadary à la conquête du Sankuru

par -
0 20
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) à la présidentielle  du  30 décembre 2018 qui a entamé la 21ème province de sa tournée électorale, est arrivé hier jeudi dans la ville de Lodja, chef-lieu de la province de Sankuru.  A en croire la Celcom du dauphin, Ramazani Shadary a été accueilli à l’aéroport national de Lodja par le gouverneur de province, Berthold Ulungu accompagné des autorités provinciales, les membres du gouvernement, les élus et notables du Sankuru, notamment le ministre Lambert Mende, l’ambassadeur Jean-Charles Okoto, Moïse Ekanga et Adolphe Onosumba.

Tout au long de la route de l’aéroport jusqu’au stade Patrice Emery  Lumumba, la population a ovationné le cortège du Dauphin du Président Joseph Kabila pour qui elle a rassuré voter à 100%. C’est du haut de la tribune du stade Lumumba que le Gouverneur du Sankuru a introduit le champion du FCC et c’est sous les fanfares qu’Emmanuel Ramazani Shadary a pris la parole, entouré d’une foule en liesse impatiente de l’écouter.

Le développement du Sankuru, la  construction des nouveaux bâtiments du gouvernorat et de l’Assemblée provinciale, la réhabilitation des routes, la construction d’un stade moderne à Lodja, l’eau, l’électricité, la gratuité de l’enseignement primaire, l’amélioration des conditions de vie de la population, la lutte contre la corruption, c’est l’essentiel de l’adresse de Ramazani Shadary dans la province de Lumumba, père de l’indépendance. Soulignons qu’au Sankuru, la CENI y a enrôlé 1.267.610 électeurs.

Shadary a parcouru 24 provinces, 24  villes et 5 territoires

Le candidat du FCC continue chaque jour qui passe depuis le début de la campagne électorale à creuser l’écart stratégique entre lui  et ses deux challengers : Félix Tshisekedi  de la coalition CACH et Martin Fayulu de LAMUKA. Selon les dernières analyses faites en toute objectivité par la Celcom du dauphin, le candidat soutenu par la coalition la plus homogène et importante en RDC, Emmanuel Ramazani Shadary occupe la première place en termes d’occupation du terrain de campagne électorale. Au 20 décembre 2018, le Dauphin de Joseph Kabila qui a l’avantage de mieux connaître le pays, ses réalités et ses hommes que ses adversaires a parcouru plusieurs Provinces, villes et territoires, creusant le fossé difficile à combler à quelques heures de la fin de la campagne électorale en RDC entre lui et ses adversaires.

Provinces Parcourues : Haut Katanga, Lualaba, Haut Lomami, Tanganyika, Nord Ubangi, Sud Ubangi, Mongala, Tshuapa, Équateur, Bas Uélé, Haut Uélé, Kwango, Ituri, Tshopo, Maniema, Sud-Kivu, Nord-Kivu, Mai Ndombe, Kasaï Central, Sankuru, Lomami, Kasaï-Oriental, Kasaï et Kwilu.

Villes parcourues pour des contacts directs avec les électeurs et leaders d’opinion : Lubumbashi,  Kolwezi, Likasi, Kamina, Gbadolite, Gemena, Lisala, Boende, Mbandaka, Buta, Isiro, Bunia, Kisangani, Bukavu, Goma, Kenge, Inongo, Kindu, Kananga, Mbuji-Mayi, Lusambo, Lodja, Tshikapa et Kikwit.

Territoires parcourus dans le cadre de la campagne : Bumba (Mongala), Aru( Ituri), Mahagi (Ituri), Djugu (Ituri) et Kambove (Haut Katanga).

Comme leçon à tirer, l’on peut dire que le candidat du FCC a non seulement battu campagne dans les chefs-lieux des provinces, mais aussi dans le Congo profond où la CENI a enrôlé plus d’électeurs, soit dans les territoires les plus peuplés de la République. Ce qui donne à Ramazani Shadary une réelle avance sur ses adversaires à quelques heures de la clôture de la campagne électorale au cours de laquelle il a fait preuve de beaucoup d’élégance politique sans s’attaquer à ses adversaires ni répondre à leur provocation.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse