A la clôture de sa mission en Rdc: Le Conseil de sécurité réitère son respect de la souveraine de la Rdc

par -
0 19
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Conduite par le représentant permanent de la France aux Nations Unies, François Delattre, la mission du Conseil de sécurité a terminé sa mission en République démocratique du Congo. Il a commencé par présenter ses condoléances à la suite du drame survenu à Mbuba, dans la province du Kongo Central, avant de dire que cette mission qui était particulièrement importante et qui intervient dans un moment crucial de la Rdc, a permis à sa délégation de  s’informer, d’écouter, mais aussi peser de tout son poids pour accompagner la Rdc sur le chemin de la stabilité.  A l’en croire, Il existe une opportunité historique pour une première transition pacifique qui doit ouvrir la voie sur la stabilité de la Rdc et mettre en place  les conditions propices pour le développement. Pour ce faire, il est crucial que les élections soient crédibles, transparentes et qu’elles se tiennent dans un climat apaisé. Au cours des entretiens qu’ils ont eu avec les acteurs concernés, ils ont pu tirer quelques premiers enseignements : nous avons senti une profonde aspiration commune à saisir l’opportunité historique. Cette aspiration commune est fondamentale et fait écho à l’objectif de cette mission et au message central. Sur la situation politique, le conseil a mesuré à la fois l’ampleur des avancées, mais aussi depuis la dernière visite en novembre 2016, des progrès ont été faits et que le processus avance selon le calendrier électoral. « Cette visite nous a permis d’insister sur la création des conditions d’un consensus. C’est dans cet esprit que nous avons évoqué la nécessité d’appliquer l’Accord de la Saint-Sylvestre, la décrispation et le respect des libertés fondamentales. Le fait que l’opposition soit autorisée à manifester, c’est quelque chose qu’il faut encourager », reconnait-il. Il faut créer un consensus le plus large possible sur l’utilisation de la machine à voter, pour la crédibilité du scrutin. « Alors que la situation sécuritaire reste difficile, nous avons exprimé notre appui à la Monusco et à l’action de la représentante spéciale et à l’ensemble des forces de la Monusco pour leur travail. Nous avons réitéré la disponibilité de la Monusco à répondre à toute demande qui sera exprimée par la Rdc dans le cadre de l’appui logistique. Nous avons salué le travail remarquable du gouvernement congolais appuyé par l’OMS dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola. Ci-dessous les rencontres des membres du Conseil de sécurité avec le président de la République, la CENI et l’Opposition politique :

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse