FCC: Néhémie Mwilanya renforce les capacités des communicateurs

par -
0 217

Le Font Commun pour le Congo (FCC) a organisé, ce vendredi 24 mai 2019, un séminaire de renforcement de capacité de ses cadres et chefs de regroupements à Rotana Hôtel, pour offrir un service de qualité à la population. Ce séminaire a été lancé par le Coordonnateur de cette plateforme politique, Néhémie Mwilanya Wilondja, indique une dépêche parvenue au Quotidien L’Avenir.

Il était question de mettre en cause la communication du FCC durant ces 18 derniers mois. Et surtout, depuis que les élections ont donné à la République Démocratique du Congo (RDC), de nouvelles institutions.

« Les communicateurs sont les cadres du FCC, chaque fois que je suis en contact avec les professionnels des médias, je commence par les remercier parce qu’ils ont été témoins de la manière dont nous avons battu, brique sur brique, cette famille politique qui est le FCC. Parce que nous voulons justement qu’elle soit une offre en soi et une nouvelle offre à la population congolaise. Du coup, nous devrions aussi la bâtir sur les fondamentaux qui soient associés à la formation des cadres capables de participer à ce qui est requis à la Constitution. Celle-ci veut qu’un parti politique, plateforme politique et regroupement politique puissent contribuer à la formation de la conscience nationale, mais également former civiquement la population. Vous ne pouvez donc pas offrir un tel service à la population si vous n’avez pas des cadres formés », a déclaré le Coordonnateur du FCC.

Pour ce cadre de la plateforme chère à Joseph Kabila, cette mise à niveau permettra aux communicateurs du FCC de fournir un service de qualité à la population congolaise.  « Nous prenons au sérieux notre population. Maintenant, elle a eu une expérience démocratique. Trois élections libres, pluralistes et démocratiques, elle est capable de porter un jugement sur la qualité de services qui lui sont offerts. Quand je pense que c’est un exerce qui nous faut et qui va dans le sens de respecter notre population de manière à garder les courroies entre nous et elle. Courroies qui produisent des services de qualités et ici, il s’agit d’information », a ajouté le Coordonnateur du FCC.     

Néhémie Mwilanya Wilondja a promis qu’un plan de communication réconciliant le FCC et la presse ainsi que celui-ci avec le monde international sera, d’ici-là, rendu public. Soulignons que tous les chefs de regroupements et chefs de partis politiques du Front Commun pour le Congo (FCC),  ont assisté à cette formation.

JMNK

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse