En meeting à Kisangani: Fayulu revient sur la vérité des urnes et mobilise contre Ebola

par -
0 239

Martin Fayulu Madidi appelle les habitants de la province de la Tshopo à se préparer pour répondre à son mot d’ordre en vue de l’organisation des marches pacifiques pour revendiquer la vérité des urnes des présidentielles du 30 décembre 2019. Le candidat malheureux de la coalition Lamuka audit scrutin l’a dit lundi 13 mai 2019 au cours de son meeting tenu à la place de la poste à Kisangani. C’était devant des milliers des militants et sympathisants des partis politiques membres de sa plateforme politique.

Le président national du parti politique Ecide compare la vérité des urnes à l’arbitrage par assistance vidéo.  A l’en croire, ces manifestations pacifiques seront une occasion de réclamer le divorce entre le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le chef de l’État honoraire Joseph Kabila Kabange.

Quand Ebola s’invite au meeting de Martin Fayulu!

Au cours du même meeting, l’opposant congolais et président national du parti politique Ecide, Martin Fayulu Madidi s’est longuement appesanti sur l’épidémie à virus Ebola qui sévit actuellement dans les provinces sœurs et voisines du Nord-Kivu et de l’Ituri. A cette occasion, le candidat malheureux de la coalition Lamuka à la dernière présidentielle a appelé la population de la Tshopo à observer toutes les mesures sanitaires pour se protéger contre cette épidémie qui ne cesse de faire des victimes en RDC.

Dans sa communication faite en Lingala, l’opposant congolais énumère une série des mesures à respecter strictement: éviter de se saluer en se serrant les mains pendant cette période d’épidémie,   lavage régulier des mains avec du savon, emmener sans tarder à l’hôpital tout membre de famille qui présentant les symptômes d’Ebola ;  si les médecins découvrent un cas positif d’Ebola, il faut accepter que ce cas soit mis en quarantaine ou isolé, ne pas détruire  le centre de traitement d’Ebola moins encore s’attaquer au personnel médical. Et d’ajouter : « Étant  soldat du peuple, mon rôle est de vous dire la vérité pour vous protéger ».

Arrivé à l’aéroport international de Bangboka à 13h15′ heure locale, Martin Fayulu Madidi, accompagné pour la circonstance du Premier ministre honoraire Adolphe Muzito et du Secrétaire général du MLC, Eve Bazaiba, il a été obligé par ses partisans de faire les pieds jusqu’au centre-ville, plus de quatre heures de marche s’offrant un bain.

François Okonda

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse