Zéro problème avec les neuf voisins de la Rdc: She Okitundu, mission accomplie

par -
0 360
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A son tour

La Zambie condamne des sanctions basées sur des « agendas cachés et des intérêts égoïstes »

Lusaka, capitale de la République de Zambie est l’ultime étape de la navette diplomatique des neuf pays frontaliers de la RDC, hier lundi 5 juin 2017,  du Vice-Premier ministre, ministre des Affaires Étrangères et Intégration Régionale, Léonard She Okitundu. Immédiatement après l’arrivée de la délégation à l’aéroport Kenneth Kaunda de Lusaka en provenance de Dar-es-Salam où l’envoyé spécial du Rais Congolais a rencontré le Dr John Magufuli, président de Tanzanie, les portes du State House zambien ont accueilli Léonard She Okitundu et sa suite pour une audience avec le Président Edgar Lungu.

Selon les échos en provenance de ce ministère, le Président zambien a salué l’initiative de son “frère” Joseph Kabila de dépêcher un émissaire spécial auprès de lui afin de l’informer sur la situation réelle en RDC. Selon lui, cette initiative est louable car elle permet de dissiper les mensonges et créations fictives de certains médias internationaux qui travestissent la réalité de la situation en RDC. Le Président Lungu a salué le leadership du Président Kabila qui permet à toutes les forces sociales et politiques de RDC de converger vers un objectif commun d’organisation d’élections générales apaisées.

Rdc-Zambie, pays frères partageant tout en commun

Il a rappelé que partageant plus de 2.000 km de frontières, la RDC et la Zambie sont des pays-frères avec des populations avec la même culture, des ancêtres et langues en commun. « Tout ce qui touche la RDC touche la Zambie et vice-versa, il faut que nous travaillons main dans la main », a-t-il déclaré. Ainsi, les discussions ont porté sur les projets de tripartite Angola-RDC-Zambie remis à l’ordre du jour et de la Grande Commission mixte bilatérale à tenir cette année.

Les sanctions sont l’œuvre de partenaires ayant des agendas cachés pour des intérêts égoïstes

Sur les sanctions injustes imposées  sur certains officiels Congolais, le Président Zambien a affirmé que ces sanctions sont « l’œuvre de partenaires internationaux ayant des agendas cachés pour leurs intérêts égoïstes et non pour le bien du Congo ». Il a enchaîné en révélant que ces sanctions sont motivées par « l’appétit de ces partenaires pour les multiples ressources naturelles du Congo qu’ils veulent pour eux-mêmes au mépris de la souveraineté Congolaise! ». Tout est dit.

Soulignons que cet entretien avec le Président Zambien, boucle la navette diplomatique des neuf pays frontaliers de la Rdc du Vice-Premier ministre She Okitundu. Issue du principe diplomatique “9.0” qui prône “zéro problème avec les neuf voisins pour une région d’Afrique Centrale pacifiée et prospère”, la navette diplomatique frontalière Okitundu a pour objectif la promotion du bon voisinage et l’information des décideurs régionaux sur la situation réelle en République Démocratique du Congo.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse