Voulue par l’Association des Femmes Chinoises en RDC: Laurent Monsengwo célèbre une messe à l’intention des enfants orphelins

par -
0 428
Prise de photo entre le cardinal Monsengwo avec les enfants orphelins et la présidente de l’AFCC
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Une messe d’actions de grâce et d’appel à la paix a été célébrée dimanche 05 novembre 2017 par le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya en la Cathédrale Notre Dame du Congo. Elle a été organisée avec le concours de l’Association des Femmes Chinoises en République Démocratique du Congo (AFCC) que dirige Mme Rosine Zhong, communément appelée « mama Rosa ». Ce, dans le but de consolider davantage encore l’amitié « sino congolaise ».

Et dans le cadre de sa mission de redonner le sourire aux enfants orphelins, l’AFCC s’est penchée sur l’appel à la paix, afin de dire totalement non à la guerre à l’Est comme dans tous les autres coins et recoins de la RDC. C’est ainsi que dans son message du jour devant les enfants et quelques fidèles de l’église présents à cette célébration eucharistique, le numéro 1 de l’église catholique en RDC a prêché la paix et le partage. Se référant à l’évangile selon Mathieu dans son 5ème chapitre, Laurent Monsengwo a parlé des huit béatitudes, vrais secrets pour devenir un véritable enfant de Dieu.

« Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés… Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu… », un extrait tiré du livre de Mathieu.

Ainsi, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a lancé un message fort à l’endroit de tous les chrétiens et toutes les personnes de bonne volonté : « Partager avec les pauvres et tous les nécessiteux ».

Dans son message sur la paix, l’archevêque de Kinshasa a fait savoir que la RDC doit être un pays qui travaille pour la justice.

« La paix ne pourra s’instaurer en RDC que par la Justice et le partage des biens », a indiqué Laurent Monsengwo.

Avant de clore cette messe, l’officiant du jour a remercié l’Association des Femmes Chinoises en RDC pour cette initiative. Il a en outre remercié les orphelinats « SOS Village d’Enfants » et « CAVANIS », avec l’espoir de le revoir revenir pour une autre célébration eucharistique, mais aussi savourer la belle voix de la chorale « Malaika wa Amani ».

Audience avec le Cardinal Monsengwo

Bien avant de lancer leur troisième chanson intitulée « Au nom des Enfants », cette association sans but lucratif a eu des échanges fructueux avec le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. Cette délégation des femmes chinoises vivant en RDC est venue solliciter l’organisation d’une messe en faveur des enfants. Ce, pour dire non à la guerre en RDC, dont la plupart des victimes sont les enfants. Non seulement ça, mais aussi plusieurs familles se dispersent à cause de la guerre et les enfants restent orphelins soit du père ou de la mère, mais aussi souvent de tous les deux.

« Non à la guerre », se disent les femmes chinoises de la RDC.

Madame Rosine Zhong a remercié le Cardinal Laurent Monsengwo pour son accueil, et a ensuite présenté son équipe composée de la vice-présidente Yang Zi et de la secrétaire générale Cynthia Ci, mais aussi de la sga Yueyue et l’assistante Amelia. Elle n’a pas manqué à parler au numéro 1 de l’église catholique de toutes les actions que l’AFCC a mené depuis son installation en RDC, notamment la création de la chorale « Malaika wa Amani » avec laquelle elle œuvre dans le cadre des échanges culturels.

Après le discours de « Mama Rosa », l’Abbé Hubert Katawa de la Paroisse Sainte Anne a pris la parole pour exprimer ses encouragements à l’AFCC. Ensuite, la cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a félicité les Femmes chinoises vivant en RDC pour toutes ces activités de charité en faveur des enfants orphelins, pour l’amour et la chaleur portés à ces orphelins. La visite s’est achevée par des photos de famille.

(Bernetel Makambo  )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse