Volontaire décoré dans la riposte contre l’Ebola en Afrique de l’Ouest

par -
0 454
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Dr Mwamba Diango plaide pour sa réhabilitation administrative

Le Dr Josué Bertin Mwamba Diango a fait partie des volontaires « ASEOWA », sept (7) décorés par le Président tchadien Idriss Déby. Ce sigle renvoie à  « African Union Support to Ebola outbreak in West Africa ». C’était à l’occasion du déjeuner conduit par Dr Nkosazana DLamini Zuma, du 31 janvier au 1er février 2016 à Addis-Abeba, en sa qualité de présidente de la Commission de l’Union africaine, pour commémorer la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

Pour les organisateurs, en effet, l’idée était d’inviter un représentant de chaque pays et de valoriser l’apport de son pays, en présence des chefs d’Etat, afin de les impliquer à mobiliser les ressources additionnelles pour le démarrage de CDC Africa. Revenu au pays en ambassadeur après avoir porté haut l’étendard de son pays, l’épidémiologiste congolais a été surpris par une mise en place qui l’embarrasse et contraste son dévouement de volontaire pour une cause à l’échelle du continent. D’autres volontaires décorés sont issus respectivement de l’Ouganda, du Tchad, du Liberia, Sierra Leone, Kenya, Afrique du Sud.

ASEOWA, un engagement de l’Union africaine

L’Afrique de l’Ouest a été secouée par l’épidémie de la maladie à Virus d’Ebola, depuis mars 2014. En cinq mois, la maladie a embrasé toute la sous-région ouest-africaine, surtout la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et, dans une moindre mesure, le Mali et le Nigeria. Il s’agit d’une maladie extrêmement grave, qui entraîne  une mortalité ne pouvant laisser indifférentes les bonnes consciences, surtout pas les décideurs africains. Le 8 septembre 2014, le Conseil exécutif de l’UA valide la résolution sur la création de la mission de riposte contre l’Epidémie d’Ebola, dans cette partie du continent. C’est alors que voit le jour «ASEOWA», avec pour mission de contribuer aux efforts nationaux et internationaux en cours, destinés à stopper la transmission de la maladie à virus d’Ebola (MVE) dans les Etats membres affectés, de prévenir la propagation de la maladie au niveau international, et de renforcer les systèmes de santé. Le Conseil autorise ainsi le déploiement des volontaires.

Quid du Dr Josué Bertin Mwamba Diango

« J’ai débuté ma carrière à Kabinda, la Province de Lomami comme médecin-directeur du centre hospitalier de Kabinda, puis médecin chef de Zone de Kalonda-Est. J’ai été ensuite médecin-sous régional de kabinda pendant 10 ans, puis médecin inspecteur provincial du Kasaï oriental pendant 5 ans », écrit l’intéressé dans le rapport sanctionnant sa mission

Pour l’heure, le volontaire congolais décoré à l’ « ASEOWA » revendique la normalisation de sa  carrière administrative, en qualité de coordonnateur national de la Cellule de suivi-évaluation du Secrétariat général à la Santé et Coach de la Direction provinciale de la Santé de Mbandaka. C’est ce qui ressort de la  lettre n°pers/JBMD/07/2016 adressée au ministre de la Santé et dont copie a été réservée notamment au Secrétaire général du secteur. « Profitant de mon indisponibilité prolongée suite aux nouvelles charges qui m’ont été attribuées dans la mission de riposter contre Ebola, Dr Léon Nkolomoni pourtant retraité de l’OMS, a initié une mise en place des cadres de l’unité de suivi-évaluation à la signature du Secrétaire général à la Santé, où il a été désigné coordonnateur national de suivi-évaluation à ma place, entourée d’une équipe de cadres de son choix préférentiel.

Après le Kenya et l’Afrique du Sud, la RDC pourrait valoriser son Team leader    

Dans son rapport su-évoqué, le Dr Mwamba Diango a formulé des recommandations en faveur de « l’équipe gagnante » venue de la RD Congo. Elles sont destinées au gouvernement et au Président de la République.

Au Président de la République : Promouvoir le Team Leader de la RD Congo, le Dr Josué Bertin Mwamba Diango de par son background riche (2 ans médecin chef d Zone de Kalonda Est, 10 ans médecin de District d Kabinda, 1996-2006, 5 ans médecin inspecteur provincial du Kasaï oriental 2006-2012 et actuellement chargé de Suivi et Evaluation au Secrétariat général à la Santé 2012, jusqu’à ce  jour) par ordonnance présidentielle au rang du Directeur national d’une Direction du Ministère à la Santé, comme l’a fait le Kenya et l’Afrique du Sud de ses collègues, afin de le fidéliser au poste ; créer une brigade sanitaire avec les 82 volontaires attachés à la présidence comme le Programme multisectoriel de lutte contre le Sida (PNMLS) qui aura la charge de lutter contre les épidémies en RD Congo, afin de ne pas éparpiller les experts attitrés ayant un bilan de compétence avérée, après être revenus tous vivants de l’Afrique de l’Ouest.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse