Volley-ball: Le président de la CAVB boucle sa visite en RDC

par -
0 259
Le président de la CAVB s’entretint avec le président de la Févoco Christian Matata
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Par ailleurs, les éliminatoires de beach volley pour la coupe du monde ce sont clôturées hier

Arrivé à Kinshasa, depuis le mercredi 1er mars 2017, M. AMR Elwani, président de la Confédération Africaine de Volley-ball, CAVB, a clôturé son séjour en République Démocratique du Congo par une visite au siège de la Fédération de Volley-ball du Congo, « Févoco », sur Isangi dans la Commune de Lingwala. C’était le vendredi 3 mars 2017.

*Les impressions du CAVB à l’issue de la visite du siège de la « Févoco »

Invité par la presse à livrer ses impressions après la visite du siège de la « Févoco », M. AMR Elwani, président de la CAVB a déclaré ce qui suit : ‘’Je suis très content d’être dans un cadre très moderne de la « Févoco ». Et puis, je suis très content d’avoir M. Christian Matata, un homme très dynamique pour le volley-ball africain. J’ai visité plusieurs sièges des fédérations sportives de volley-ball en Afrique, c’est seulement en RDC que j’ai trouvé un bâtiment plus moderne. Ce qui prouve à suffisance que la « Févoco » est plus organisée. Et l’équipement de chaque bureau prouve à suffisance qu’ils sont bien organisés. Et je connais tout le monde. A la « Févoco » ils sont très professionnels et j’ai compris que le gouvernement, le ministère des sports et la « Févoco » ont l’amour pour faire bondir cette discipline qu’est le volley-ball’’.

Et le président de la CAVB de conclure en ces termes : ‘’Nous sommes rassurés qu’avec l’implication du président de la République et le ministère des sports, ça aidera à rehausser le niveau de volley-ball et pour créer d’autres places qui vont promouvoir le volley-ball en Afrique et particulièrement à Kinshasa/RDC. Je tiens à demander au gouvernement de soutenir M. Christian Matata, à promouvoir et élever le niveau du volley-ball en RDC’’.

*Ce qu’a été le point de presse du président Christian Matata

Au cours de ce point de presse tenu dans la salle de réunions de la Févoco, le vendredi 3 mars, le président des céans Christian Matata était entouré par ses proches collaborateurs : Shacob Woot et Eminence Nzazi, respectivement Secrétaire Général et Trésorière Général de la « Févoco ».

D’entrée de jeu, le président de la « Févoco » a fait remarquer aux journalistes qu’il tenait ce point de presse à 48 heures des éliminatoires de beach volley zone 4 pour la Coupe du monde. Et il tient à donner toutes les précisions.

Et d’ajouter : ‘’Nous avons des pays qui ont confirmé leur participation. Entre autres, la RDC (pays organisateur), le Congo/Brazza, le Cameroun et la RCA. La compétition va se dérouler à Nganda Yala mais pas en 2 jours comme initialement prévu (samedi et dimanche). Nous avons voulu consacrer à cet événement le dimanche afin d’accueillir un grand nombre des spectateurs et offrir au peuple congolais un bon spectacle’’.

Quant à la question de savoir l’état d’esprit et le moral des Léopards à quelques heures de la compétition. Le président de la « Févoco » a rétorqué qu’après l’entretien qu’ils ont eu avec le DTN et l’entraineur, tout se passe très bien. Ils continuent à s’entrainer. Et d’ajouter que c’est depuis le lundi 27 février qu’ils étaient internés pour avoir un même esprit et le moral. Ils ont continué à s’entrainer 2 fois par jour les avant-midi et les après-midi vu que nous organisons chez-nous. Et de conclure que les Léopards sont prêts pour se qualifier pour la seconde phase.

Quant à la spécificité de la compétition, le président Christian Matata a précisé : ‘’La compétition prendra toutes les catégories U21 dames et messieurs et seniors dames et messieurs’’.

A la question de savoir quelle est sa réaction après la visite du président de la CAVB qui a suggéré le soutien du gouvernement, le président Christian Matata a répondu : ‘’Nous ne pouvons qu’encourager le président de la CAVB. Nous n’avons pas seulement besoin du gouvernement mais aussi d’autres partenaires et surtout du soutien de tous les sportifs en général pour qu’aujourd’hui nous puissions nous baser sur le développement de nos athlètes au niveau du volley-ball. On a besoin du gouvernement et des partenaires. Et le président de la CAVB l’a si bien souligné pour que très rapidement prendre des options que nous nous sommes fixées’’.

A propos de la visite du président de la CAVB au siège de la Févoco, Christian Matata fait remarquer : ‘’C’est un plaisir et un honneur pour le bureau fédéral d’accueillir une telle personnalité de 1, dans notre pays et de 2, dans nos bureaux. Ça nous encourage à toujours mieux faire pour rehausser la RDC au niveau continental parce que sa visite nous encourage pour que demain ou après-demain, que l’on ne puisse que parler de la RDC partout’’.

*Quant à la possibilité pour Kinshasa d’abriter le congrès de la CAVB au mois de décembre 2017

Le président a répondu qu’il est probable que Kinshasa remplisse les conditions pour organiser le congrès au mois de décembre. Et de révéler : ‘’Le but principal de sa visite c’était de visiter les sites devant abriter ce congrès. On a effectué avec lui la visite de trois hôtels dont Pullman Hôtel et Fleuve Congo Hôtel. Ils ont donné leurs impressions sur les sites choisis et ont retenu que le congrès se tienne au Fleuve Congo Hôtel. L’organisation va entrer en contact avec le site pour connaître tout ce qu’ils ont demandé. Après le briefing avec les délégués qui sont venus, nous pouvons vous confirmer qu’il est probable que le congrès se tienne au mois de décembre à Kinshasa’’.

A propos de la compétition de Beach Volley, le Secrétaire Général adjoint de CAVB/zone 4 M. Christian a rassuré les journalistes que le beach volley draine le foule après le football parce que ça peut se jouer n’importe où. Et d’ajouter qu’on a jumelé les catégories parce qu’on a des problèmes de conjoncture en Afrique.

Enfin, le président Christian Matata a conclu le point de presse en invitant la population à venir nombreux en y amenant des enfants parce que des espaces des jeux étaient prévus pour eux et tous devaient être pris en charge par l’organisation. Et son souhait était de voir pas mal de monde et que les images de cet événement prouvent que la RDC est un pays des sports.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse