Volley-ball: Gros plan sur le bilan de l’Euvokin 2017

par -
0 295
La joie de Patrick Tshanga, capitaine du VC Espoir (ph. Bolia)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

-Espoir et V. Club au-dessus du lot

V.Club, chez les dames et Espoir chez les messieurs ont remporté la 47è édition du championnat de l’Entente Urbaine de Volley-ball de Kinshasa ‘’Euvokin’’. Cette édition appartient à l’histoire à l’issue de deux derniers matches disputés mardi 1er .8. 2017, au stadium des Martyrs dans une ambiance de fête. Chez les dames, Canon est tombé face à V. Club 0-3 (19-25, 16-25, 23-25) et Mwangaza est tombé face à Espoir  sur le même score de 0-3 (16-25, 19-25, 23-25).

Le dimanche 30/07/2017, cette fois-là au terrain annexe du stade des Martyrs, Free Boys-Olympic (M) : 0-3 (17-25, 29-31, 13-25), Inter-Zénithal (M) : 0-3 (10-25, 12-25,19-25) et La Loi-La Gracia (D) : 3-0 (25-06, 25-18, 25-19).

A l’issue du match Mwangaza-Espoir du mardi 1er août, L’Avenir a recueilli les impressions des coaches de deux équipes.

Fedo Nembunzu de l’Espoir parlant des secrets de la réussite de son club, a confié : ‘’Nous regorgeons pratiquement les meilleurs éléments de notre pays. Il est tout à fait normal que nous ayons la qualité des joueurs pour arracher la coupe de l’Euvokin, comme on vient de le faire. Par rapport à ce qu’on a donné au 1er et au 2è set, l’on a tellement poussé qu’au 3è set, suite à l’accumulation de la fatigue, nous avons connu quelques ratés. Pour la Coupe du Congo ? Notre ambition a toujours été de remporter cette coupe, pour nous retrouver en compétions africaine. Et pour y arriver, la voie autorisée, c’est de remporter la Coupe du Congo. Il y a 2 ans, nous avons été 6è au niveau africain. On va continuer à travailler pour occuper la place à laquelle   nous aspirons.’’

-Swaleh Omari de Mwangaza : ‘’Je suis déçu, parce qu’on perd le titre. Au fil du match, on a eu beaucoup de problèmes à trouver notre équipe de 6 joueurs qui devaient faire face à Espoir. Evidemment, on l’a trouvé au dernier set mais c’était trop tard. Notre entame du match n’a pas été bonne. On a axé notre travail sur la défensive. On a défendu au 1er set mais on n’a pas su attaquer. On a eu trop de problèmes côtés offensifs. Il fallait régler tout ça. Petit à petit on a procédé aux changements et on est parvenu au 3è set à constituer les 6 joueurs + le libéro mais c’était trop tard, Espoir avait déjà pris de l’avance. C’est logique qu’Espoir puisse gagner par 3 sets 0’’

*Ce qu’a été la cérémonie de clôture de la 47è éd. de l’Euvokin 

Après les deux matchs précités, l’Euvokin est passée à la cérémonie de clôture, marquée notamment par la remise des brevets de participation aux équipes. la remise de prix aux meilleurs, le mot de circonstance de M. Guy Kalamba, président de l’Euvokin et le mot de clôture du président de la Fédération de Volley-ball du Congo, M. Christian Matata.

Classement final

Chez les dames : 1.V.Club, 2. Canon, 3. La Loi

Chez les messieurs : 1.Espoir, 2. Mwangaza, 3. Zénithal.

Les meilleurs en individuel

Version féminine

Libéro : Ndaya (V. Club)

Passeuse : Lukau (Canon)

Fixatrice : Dayingila (La Loi)

Contreuse : Bilonda (Canon)

Attaquante : Mutshima (V. Club)

Serveuse : Makengo (V. Club)

Révélation : Etibongo (V.Club)

Meilleure Joueuse : Tshiama (V. Club)

Version Masculine

Libéro : Bayindu (Mwangaza)

Passeur : Endolo (Mwangaza)

Fixateur : Kamango (Mwangaza)

Contreur : Bofami (Zénithal)

Attaquant : Onde (Espoir)

Serveur : Ngeteke (Espoir)

Révélation : Manamana (Olympique)

Meilleur Joueur : Kitoko (Espoir)

-Synthèse du mot de circonstance du président de l’Euvokin M. Guy Kalamba

Il a déclaré qu’après des douleurs d’enfantement, l’Euvokin était heureuse de primer ses premiers champions dans les deux versions. Profitant de l’occasion, il a remercié les dirigeants, cadres techniques, les athlètes, les arbitres et les amoureux du ballon rond qui s’étaient donné corps et âme dans un esprit de fair-play, malgré la précarité totale que nous vivons dans le monde sportif actuel.

Le président de l’Euvokin pense notamment à l’insuffisance d’infrastructures sportives, manque de moyens financiers, l’absence de sponsors et la moindre assistance de l’autorité politico-administrative. Heureusement, estime le président Guy Kalamba, le dévouement, la perspicacité et l’amour ont permis que le championnat 2017 puisse se dérouler sans incidents mineurs. Et il a clos son mot en déclarant que la page sombre est passée, il est temps de tourner le regard vers l’avenir et de mettre les enfants dans des conditions acceptables. Il voudrait que les équipes de Kinshasa puissent rafler la Coupe du Congo à Matadi pour les dames et Lubumbashi pour les messieurs. Enfin, il annonce que l’Euvokin compte organiser tous les week-ends, des matches de volley-ball et des jeux de loisirs dans les prochains jours.

-Le président Christian Matata loue les efforts de l’Euvokin

Dans son mot de clôture, le président de la Févoco a loué et remercié les efforts fournis par l’équipe dirigeante de l’Euvokin qui a connu des moments tumultueux au démarrage de son championnat. Il n’a pas oublié les athlètes qui ont offert un spectacle inédit ainsi que leur esprit de fair-play. Dans ses remerciements, il pense aux dirigeants sportifs qui ne cessent de fournir des efforts pour qu’on ait toujours un championnat digne malgré de nombreuses difficultés. Il n’a pas oublié de remercier les athlètes, il pense en particulier à la paire Phezo Fernand & Salasala Perpetu qui ont représenté la RDC à la Coupe du monde de moins de 21 ans et qui ont arraché une victoire face au Chili et qui, grâce à leur positionnement à l’issue de cette compétition, ont placé la RDC avant tous les pays d’Afrique. Aujourd’hui, en beach volley, la RDC occupe la 1ère place en Afrique. La Févoco ne ménagera aucun effort pour que le volley-ball aille de l’avant.

Au sujet des infrastructures sportives dont avait fait allusion le président de l’Euvokin, le président christian Matata s’est exprimé en ces termes : ‘’Au niveau de la Févoco, nous sommes en train d’y travailler pour que d’ici peu, nous puissions avoir un stadium propre à nous bien couvert qui nous permettra de disputer des rencontres sans difficulté’’.

(Antoine Bolia) 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse