Volley-ball, Dans un point de presse: Christian Matata éclaire sur la participation de la Rdc aux 17è CACC, l’organisation de la CAN U19 de Beach volley, …

par -
0 228
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le samedi 7 avril au siège de la Fédération de Volley-ball du Congo ‘’Févoco’’ sur Isangi, dans la commune de Lingwala, le président Christian Matata qu’entouraient le Secrétaire général Shacob Woot et la Trésorière Eminence Nzazi, a animé un important point de presse.

Profitant de cette occasion, M. Christian Matata a éclairé la lanterne des journalistes sur la participation de VC Mwangaza et Espoir à la 17è Coupe d’Afrique des Clubs Champions de volley-ball messieurs/Caire Egypte 2018, de la prochaine organisation de la CAN U19 à Kinshasa et de différentes missions de la Févoco en provinces.

De la Participation de Mwangaza et Espoir à la CACC Egypte 2018

A ce propos, M. Christian signale qu’il était présent pour s’imprégner de leur participation et de leur niveau de jeu. Et il note que le niveau du volley-ball africain est  super élevé, surtout le Maghreb par rapport à celui de la RDC. Et la Févoco fait de son mieux pour rattraper le retard. Auparavant, quand la RDC participait, elle était soit dernière ou avant-dernière. Mwangaza était à sa première participation, mais il n’a pas été dernier. Il a occupé la 19è place sur 24 équipes participantes. Pour la Févoco, c’est une bonne réussite pour une première participation. Car cette équipe manque l’expérience de grandes compétitions. Et la Févoco sollicite l’indulgence.

Quant à la leçon à tirer, il est prévue une grande réunion entre les membres de la Févoco qui étaient présents, le staff technique de deux équipes et ainsi que les journalistes ayant couvert la compétition pour faire une évaluation de points forts et faibles et dégager les perspectives d’avenir. Néanmoins, comme leçons, M. Christian pense que l’on doit beaucoup travailler trois ou quatre fois plus. Ne plus se focaliser seulement à Brazza, mais aller vers d’autres pays limitrophes Rwanda et Kenya qui a épaté durant la CACC.

A propos de l’organisation de la CAN U19 de beach volley       

La compétition va se jouer à Kinshasa, mais jusque-là, la Févoco n’a pas encore choisi un lieu fixe. A cet effet, M. Christian a révélé que le S.G de la Févoco est en train d’inspecter à Kinkole et autres où l’on pourrait organiser la compétition. D’ici la fin de la semaine, elle va confirmer le lieu où va se jouer la compétition en tenant compte des imperfections des compétitions antérieures. La Févoco voudrait que cette prochaine compétition soit une réussite. La Févoco va organiser cette compétition de la même façon qu’elle avait organisé le Congrès de la CAVB en mettant en place plusieurs commissions qui devront s’assumer et faire correctement le travail attendu d’elle.

A la question de savoir si on a pu prévoir un mur ou un filet pour empêcher le ballon de se diriger vers le fleuve et causer le désagrément constaté  lors des éliminatoires de beach volley zone 4 à Enka Beach, le président Christian Matata a répondu que la démarche de la Févoco a consisté à tester les différents sites parce qu’on n’a pas à Kinshasa un site idéal. Jadis, la Févoco organisait à Nganda Yala et elle a dû changer pour aller à Enka Beach où quelques incohérences ont été constatées. La Févoco a tenu compte de tout cela et elle cherche à dénicher un site où l’on aura un minimum des 4, 6 ou 8 terrains pour apurer tous les matches prévus.

Quant au logement des athlètes, le souhait est que les matchs commencent très tôt. La Févoco juge bon de loger les athlètes non loin du site de la compétition. Safari beach et Village Venus seraient idéals et la Févoco va se focaliser sur ces sites pour permettre de commencer la compétition à temps.

Et M. Matata de renchérir concernant les teams RDC, que cette compétition concerne les U19 et là, la RDC est déjà qualifiée pour les Jeux Africains de la jeunesse. Ce sont les mêmes paires qui vont poursuivre la préparation pour participer à la compétition.

Quant à l’accompagnement du gouvernement, la Févoco l’a sollicité et elle cherchera à montrer aux autorités l’importance de la compétition qui va réunir tous les pays africains. Et c’est une compétition qui va qualifier le pays à la Coupe du monde.

Nous y reviendrons pour aborder d’autres questions traitées au cours de cet échange Févoco-Presse.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse