Viva-la-musica « Nouvelle Ecriture » et Pecho Digro rendent hommages à Iboss le « Grand Mbati »

par -
0 1055
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Décédé dernièrement à Kinshasa, la cérémonie d’inhumation du chanteur  « Iboss le  Grand Mbati », né Ibanda Mandundu de la formule « Viva-la-Musica  Nouvelle Ecriture », a eu lieu le lundi 30 novembre dernier au Home Assanef/Lingwala en présence de la grande famille de ses compères du mémorable formule Viva-la-Musica Nouvelle Ecriture de Papa Wemba. Ce dernier, attendu au Cameroun, a annulé le rendez-vous du Free Box, en vue d’animer, de 2 heures à 5 heures du matin, la veillée mortuaire le dimanche 29 novembre 2015.

Des témoignages éloquents ont été faits par ses compères notamment, le chanteur Pompon Miyake de son vrai nom Muela Tshitoka, premier musicien chanteur recruté dans « Viva-la –musica Nouvelle Ecriture » et qui a marqué, à travers les chansons telles « Jeancy » et « Couci- Couça ». Il revient de Cap Town en Afrique du Sud où il a fait quatre années et s’attèle à la  réalisation d’un album baptisé « Cette fois- ci, c’est moi » avec dix chansons qui sort au mois de janvier 2016, et soutenu par un producteur congolais vivant en Allemagne. Il a signalé regagner son groupe Viva la Musica par la signature d’un contrat avec Papa Wemba. Venu compatir au malheur qui a frappé la grande famille de Viva-la-musica et partager les douleurs aux côtés de son ami Pompon Miyake, l’artiste musulman Nancel Alboroch, innovateur des chansons dans la religion islamique en RDC , auteur d’un album le « Créateur » , est en quête d’un producteur. Il a rappelé son rôle de faire des messages par des chants en vue d’apprendre aux gens ce qu’est l’Islam, religion universelle.

Evoluant en instrumentation complète, Nancel Alboroch s’est dit disponible pour diverses cérémonies : mariages , Tabaski, mois sacré du ramadan,  et autres cérémonies Il a son siège au mosquée Rassul sur Utexafrica à Gombe . Nancel Alboroch est auteur de l’album intitulé le « Créateur » contenant douze titres bientôt sur le marché. Pour sa part , celui qui se surnomme « Profitez Pecho Digro » ami d’enfance de l’artiste musicien Redy Amisi dit Baïlo Canto qui est monté au podium le jour de l’enterrement, s’est senti très touché. « C’est mon petit du quartier de Yolo Sud ; C’est moi qui l’ai amené dans l’orchestre Viva-la-musica Nouvelle Ecriture… » a déclaré Pecho Digro.

Quant à Fulakanda Masamuna Matondo alias « Tocha bass », actuel chef d’orchestre de Viva-la-musica, il a rappelé les bons souvenirs de ce grand chanteur  Iboss qu’il considère la perte d’un « un des généraux de Molokaï » aux côtés de Luyindula Sunda Paty Patcheko « Scoti monama pentacle » auteur de la chanson « Recours ». Quant au programme, il a rappelé que la promotion du nouvel album va progressivement selon les stratégies de Papa Wemba. L’orchestre qui revient d’un Festival en Tanzanie devra se produire le 5 décembre respectivement à Douala et à Yaoundé (Cameroun).

(Franck Ambangito)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse