Viva-la-musica de Papa Wemba

par -
0 1273
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Zimbabwe rétablit, décès du technicien principal et internement d’un administratif

Il se manifeste assez d’inquiétude, de désolation et regret au sein de la grande famille du village Molokaï de papa Wemba « Bakala dia Kuba 100% Stars » de Kinshasa,  de telle sorte que les fans dénommés « Les Bandibu de Molokaï » ont exprimé hier leur vive déception face aux conditions sociales peu enviables des membres de  son entourage. Le chorégraphe Zimbabwe dit « docteur de la danse », un des piliers de ‘Nouvelle écriture’ s’est rétablit  suite à une attaque cardio-vasculaire,  mais continue à regretter le manque d’assistance consistant de la part de Papa Wemba,   sinon le comportement des membres de son bureau. Il a eu la vie sauve grâce à la générosité et ses connaissances personnelles, a-t-il indiqué hier à l’Avenir détente. En dernière minute, on apprendra le décès du technicien principal du groupe Viva-la-Musica à savoir  Mukubwa Njoli, après des infections hémorroïdales  négligées. Pas plus tard que le week-end dernier, un des administratifs, Kaduse, aurait été conduit précipitamment en urgence à l’hôpital  général de référence de Kinshasa, ex-Mama  Yemo, après quelques malaises constatées. Par ailleurs, le groupe venait d’être dépouillé du chanteur ténor le Brun partit aux Etats-Unis avec toute sa famille  dans la recherche du mieux-être, tandis que  le chanteur Paty Patcheco dit le « Prince de Molokaï »,  initiateur de la section les ancêtres de Molokaï,  a préféré relancer ses activités de Jazz. Pour rappel, Papa Wemba  est toujours dans la continuité  promotionnelle de son nouvel album dénommé « Maître d’école » qui a connu la participation de  J.B Mpiana, Nyoka  Longo et Barbara Kanan.

 

(Franck  Ambangito )  

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse