Visite de non contre-indication: Obligatoire pour l’éligibilité d’athlètes à la pratique du sport

par -
0 293
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La pratique du sport comporte d’énormes risques. Ceci est d’autant plus évident que le corps est soumis à l’effort. Ce qui implique une élévation du métabolisme de base. A cet effet, le non-respect de la « Visite de Non Contre-Indication » expose les athlètes à tous les dangers possibles, le plus élevé étant la mort subite. La Visite de la Non Contre-Indication, c’est le niveau d’éligibilité de l’athlète qui lui permettrait de pratiquer du sport. La visite de non contre-indication est une mesure de prévention obligatoire et sanctionné par un certificat d’aptitude physique. C’est en fait une autorisation que le médecin donne à un athlète pour pratiquer du sport. La visite de Non Contre-Indication est la mission principale du Centre nationale de médecine du sport.

La pratique du sport est remplie de dangers. Puisque nous naissons avec d’énormes problèmes de santé. Et c’est possible qu’à un certain âge, l’on attrape nombre de problèmes de santé qui risquent de vous empêcher de pratiquer du sport. Dans un entretien accordé au quotidien L’Avenir, le Dr Gaspard Matumikina, médecin du Sport soutient : « avant de pratiquer tout sport, que ce soit en loisir ou en compétition, les athlètes doivent obligatoirement passer par le centre Médico-sportif pour que le médecin puisse faire la visite de non contre-indication. C’est-à-dire : comme il y a des contre-indications à la pratique du sport », dit-il. Mais cette visite permet de déterminer si l’athlète est éligible à la pratique du sport ou pas. Le sport est contre-indiqué au cas où le candidat a un problème de santé susceptible de mettre sa vie en danger. Le sport n’étant pas sans danger ; lorsqu’une personne pratique du sport, il met donc sa santé en danger. Puisque le corps soumis à l’effort, élève le niveau du métabolisme de base, ce qui peut causer la mort. Cette visite est un tamis ou mieux une mesure de prévention pour que les gens ne courent pas de risque. Et à cet effet, les indications absolues sont  rares. En général, les contre-indications sont partielles, relatives. Et lorsque la contre-indication ou l’interdiction de pratique du sport est résolue, le candidat peut pratiquer du sport. Malheureusement, il y a beaucoup de gens qui échappent à cette obligation…

Après avoir procédé à une petite enquête sur la fréquence  de présences d’athlètes au centre national de médecine du sport au stade des Martyres, le quotidien L’Avenir a constaté que pratiquement, toutes les fédérations sportives de la République Démocratique du Congo ne fréquentent pas forcement le centre medio- sportif. Les raisons sont, en effet, à élucider. Puisqu’auprès des athlètes et de leurs encadreurs, la notion obligatoire ne parait pas être une exigence.

(Hana Kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse