« Visa for music » Cap vers l’amélioration de conditions des artistes

par -
0 555
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les professionnels de la musique se retrouveront encore cette année du 11 au 14 novembre 2015 à Rabat au Maroc dans le cadre de la deuxième édition de la rencontre professionnelle « Visa For Music ». Comme l’année dernière, les artistes vont échanger autour des thématiques ayant trait à ce secteur prolifique, la musique. Sont attendus, les artistes d’Afrique et du Moyen-Orient, qui livreront aussi des concerts, des expositions, des showcases pendant le déroulement de cette rencontre.

Les candidatures des artistes ou groupes désireux de prendre part à cette prochaine édition de Visa For Music avaient jusqu’au 15 avril 2015 pour soumettre leurs dossiers au comité organisateur de cette grand-messe de la musique sur le continent africain. Peuvent aussi postuler, les réalisateurs des films documentaires musicaux, les vidéos clips musicaux, les DJ et VJ. Occasion de se faire découvrir au grand public. Car, les showcases mettront en lumière des artistes confirmés d’Afrique et du Moyen-Orient.

Pour cela, 24 artistes ou formations musicales seront sélectionnés et auront l’opportunité de se produire devant des professionnels venus de partout dans le monde. Le formulaire et l’ensemble des documents demandés sont disponibles sur le site officiel de VFM. Une excellente scène non négligeable pour les artistes d’Afrique et du Moyen-Orient. Etant une plateforme d’échanges et de rencontres, VFM s’adresse avant tout aux professionnels de l’industrie de la musique, notamment -artistes, labels indépendants et majors, producteurs et diffuseurs, éditeurs et distributeurs, responsables des salles de spectacles et festivals, directeurs artistiques, agents, managers, tourneurs, formateurs et prestataires de services.

Ce n’est pas tout.  Les organisateurs de ce 1er salon des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient souhaitent également regrouper l’ensemble des représentants du paysage culturel entre autres, les organismes professionnels; les médias; les associations et fondations; les institutions internationales, institutions publiques, gouvernements, collectivités, les acteurs de la Société civile. 220 artistes ont répondu présents lors de la dernière édition de cette manifestation culturelle. Cette année, le nombre sera plus élevé sûrement. Pour son directeur, Brahim El Mazned, Visa For Music se veut être le rendez-vous incontournable pour les professionnels de l’industrie de la musique au sens large: Marocains et internationaux.

Encourager la mobilité des artistes africains

 

Il s’annonce comme le marché international atypique et incontournable des Musiques du Monde et Actuelles. Et d’ajouter: « des ponts seront également mis en place avec de nombreuses industries impactées par la musique, notamment l’industrie cinématographique, la publicité et bien d’autres ».

Par ailleurs, le projet de la mise en œuvre de ce rendez-vous musical naît d’un paradoxe: d’un côté, le manque, voire l’absence, de visibilité des artistes d’Afrique et du Moyen-Orient à l’international, de l’autre, la présence d’un dynamisme artistique et d’une création musicale pourtant extrêmement riche, indique les organisateurs.

C’est pourquoi, la volonté de Visa For Music est de mettre en valeur les artistes de ces deux coins de la planète, principalement dans les musiques du monde et musiques actuelles. Pour y parvenir, VFM poursuit donc six principales missions. Notamment, promouvoir les musiques d’Afrique et du Moyen-Orient à travers le monde; encourager la mobilité artistique entre les pays africains et du Moyen-Orient; favoriser le développement des secteurs culturels nationaux; développer la scène musicale de la région à un niveau international; contribuer à l’amélioration de la condition des artistes du Sud; renforcer les rapports Nord-Sud et Sud-Sud dans le secteur culturel.

 

(OM)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse