Violences basées sur le genre: USAID présente le code de conduite en milieu scolaire

par -
0 475
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans le cadre « 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre (VGB) » qui a eu pour thème« Une éducation sûre pour tous », l’Agence américaine pour le développement internationale (Usaid) a organisé une conférence sur ce même thématique au siège de la dite agence, hier 7 décembre 2016.

James Swan, L’Ambassadeur des Etats unis d’Amérique à Kinshasa, a, dans son intervention, indiqué «  les VGB constitue un défi particulier pour la RDC. Elle devient particulièrement préoccupante lorsqu’elles s’interfèrent  dans la capacité d’un enfant à obtenir une éducation de qualité et en toute sécurité. Nous nous félicitons des efforts récemment déployés par le gouvernement de la RDC  dans la lutte contre les VGB par le biais d’un nouveau code de conduite contre ce fléau en milieu scolaire. Le code de conduite est un pas concret vers la protection des enfants en RDC avec le récent code de la famille, cela témoigne de l’engagement du gouvernement à mettre fin aux VGB ».

Parlant du soutien de son pays dans la lutte contre les VGB, il a ajouté que le personnel de son ambassade est en concertation avec le gouvernement congolais et les partenaires de la société civile, afin de mieux comprendre les VGB.

Il a évoqué également les efforts de son institution pour l’instauration d’un état de droit et ceux pour la reforme du secteur de la sécurité ont contribué au renforcement des systèmes judiciaires et militaires en RDC.

Christophe Tocco, Directeur de mission de l’Usaid en RDC, est revenu sur le chiffre. «  les programmes de protection sociale et de santé de l’Usaid ont appuyé plus de quatorze mille survivants de VBG et d’enfants vulnérables en fournissant des services de réinsertion médicale, psychosociale en soins médicaux, juridiques et psychosociaux, tout en renforçant les capacités locales de 630 organisations communautaires qui répondent aux besoins des survivants des VGB pour une réintégration socioéconomique dans leur communauté. En intégrant l’indentification de cas de VGB dans d’autres formes de soins de santé, l’Usaid a aidé environ 2500 personnes à recevoir des soins médicaux suite aux VGB, des cas qui auraient été ignorés et signalés ».

Et de rappeler que grâce au partenariat Usaid, les parties prenantes et le ministère de l’Education ont élaboré le Code de conduite mentionné, qui est une initiative novatrice pour lutter contre les VBG et qui ouvre la voie à l’approche « école sûres ».

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse