Victoire des Léopards au Chan Rwanda 2016: L. Mende recadre l’AFP

par -
0 1392
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

* Dans un communiqué du Gouvernement daté du lundi 8 février 2016, le ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende Omalanga vient de fustiger une dépêche de l’Agence France Presse (AFP), jugeant cette dernière partisane, pour d’avoir présenté une version tronquée des faits relatifs à la victoire des Léopards à Kigali

* Au moyen de cette mise au point qui tient lieu de mise en garde, le Porte-parole du gouvernement a saisi l’occasion pour inviter les membres de la presse internationale à demeurer fidèle à leur mission et à ne point se livrer à l’apologie des comportements délinquants et criminels en Rd Congo

Des scènes de liesse. Voilà le moins que l’on puisse dire pour exprimer l’ambiance qui règne aussi bien à Kinshasa que dans le Congo profond. Et ce, exceptionnellement depuis l’accession des Léopards de la Rdc en finale du CHAN 2016 au Rwanda, mercredi 3 février dernier.

Mais voilà, connaissant les dérapages liés à l’hystérie populaire au sein des populations congolaises, le gouvernement avait pris un lot de mesures pour décourager tout débordement. La Police nationale, ragaillardie de sa mission régalienne de protéger, mieux de sécuriser les personnes et leurs biens, a été mise devant ses responsabilités pour que la fête ne devienne une brèche à la récupération politicienne. Des dispositions ont été prises à cet effet, de manière professionnelle, pour encadrer les manifestants et dissuader en même temps tous les obsédés du sabotage quant à ce. La radio et la télévision en avaient fait large diffusion, question de ne pas prendre la population au dépourvu.

Du délit de l’AFP

Alors que cela se ferait ainsi de manière civilisée dans tous les pays du monde, en Rdc, l’on cherche la petite bête et des poux sur le crâne du chauve. Pourtant, on le sait, le peuple congolais n’est pas si facile à maîtriser. Le péché de l’Agence France Presse se trouve-là. A en croire le ministre, en effet, l’AFP a présenté une version tronquée des faits dans sa dépêche. Elle n’a vu les choses que d’une façade occidentale : grenade lacrymogène et mandat de Joseph Kabila qui, du reste, court encore jusqu’en décembre 2016.

Invitant les membres de la presse internationale, dont particulièrement l’AFP, à demeurer fidèle à leur mission et à ne point se livrer à l’apologie des comportements délinquants et criminels en Rd Congo, le Porte-parole du gouvernement les rappelle ici à l’ordre, le gouvernement entendu. Personne ne peut s’estimer gérer cette victoire de la Rdc mieux que les Congolais eux-mêmes.

Ci-dessous, le communiqué du Gouvernement dans son intégralité

Faisant d’une pierre, deux coups, le gouvernement a adressé ce message de félicitations aux vaillants Léopards pour avoir étrillé les Aigles du Mali par un score de 3 – 0.

Message de félicitations du Gouvernement

Le Gouvernement de la République félicite le Onze national congolais pour cette seconde victoire en l’espace de cinq ans. Une victoire qui démontre que notre pays n’est certes pas encore un paradis, mais qu’il n’est pas l’enfer que certaines mauvaises langues s’amusent à décrire. Nous pouvons bien nous mesurer avec les autres sur le continent et occuper la plus haute marche du podium. C’est ce qui a été fait.

C’est ici le lieu de féliciter nos vaillants Léopards, leur coach, Florent Ibenge, tout le staff technique et la Fédération congolaise de Football Association, mais aussi tout le peuple congolais qui les a soutenus sans désemparer d’un bout à l’autre du tournoi qui vient de se dérouler au Rwanda.

Les autorités rwandaises qui ont organisé correctement cette compétition et le public rwandais qui a ajouté ses encouragements aux Léopards à ceux des dizaines de milliers de nos compatriotes au stade Amahoro de Kigali méritent aussi nos félicitations.

Vive Les Léopards, notre équipe nationale de football

Vive la République Démocratique du Congo!

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse