Vernissage du livre: E. Boshab souhaite plein succès à « Désir d’enfant et reproduction hors sexualité…. »

par -
0 883
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est dans une prose que le Professeur Evariste Boshab a porté sur les fonds baptismaux l’ouvrage du Professeur Berthe Zinga Ilunga. Ce dernièr l’avait annoncé depuis 2009, a dit la Professeur et vice Premier Ministre que depuis ce temps, il attendait la naissance d’un enfant dont la grossesse a durée plus de 6 ans. Qu’à cela ne tienne, l’enfant est né en date du mercredi 02 Décembre 2015, à Kimpisky Fleuve Congo-Hôtel.

Peu avant de baptiser l’ouvrage, trois grands orateurs ont survolé l’ouvrage, notamment le Professeur Kaumba Lufunda, Directeur de Cabinet du Vice Premier Ministre qui s’est focalisé sur l’Assistance médicale à la procréation, questionnements philosophiques, socioculturels et éthiques. Il a été suivi par le Professeur Tandu Umba qui a préfacé l’ouvrage puis le présenté au public, enfin, c’est le Professeur Noël Botakila Batanga, député national qui a abordé la nécessité d’un encadrement législatif national de la pratique d’Assistance médicale à la procréation.

Ce livre résout en quelque sorte la problématique de la stérilité chez l’homme tout comme chez la femme. Cependant, il relance le débat entre éthicien, religieux, sociologue et anthropologue, sans omettre le juriste et le conservateur de la tradition.

Le Livre du Professeur Berthe Zinga Ilunga comporte 10 chapitres, agencés les uns et les autres dans une logique où chaque chapitre se suffit à lui-même. En outre, il introduit la notion de la nouvelle technologie où la force procréatrice humaine est limitée.

Dans la salle, députés nationaux, sénateurs, membres du gouvernement, théologiens et étudiants ont tous répondu à l’invitation du vice Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur où il a invité les scientifiques à enrichir davantage la bibliothèque.

Désir d’enfant et reproduction hors sexualité. « Introduction à l’assistance médicale à la procréation » bénéficie de sciences fondamentales et de technologies pour le rythme d’acquisition de reconnaissance vertigineuse. Du fait de sa médiatisation, l’assistance médicale à la procréation c’est un domaine où le profane est parfois aussi plus informé que les professionnels de la santé.

Ainsi, écrire un livre sur l’assistance médicale à la procréation c’est courir le risque de produire un document déjà obsolète, a souligné le Professeur Tandu.

Le premier défi que le Professeur Berthe Zinga a dû relever est donc porté sur la capacité de synthétiser une masse énorme d’informations et l’autorité nécessaire pour le fixer dans le long terme. Et comme une universitaire, elle a su prendre la bonne distance vis-à-vis de partis pris et elle a bien réussi.

Le deuxième défi est de rendre ces informations attrayantes auprès du lecteur et comme médecin rompue à l’art de communication à la gynécologie obstétrique. Ici, elle a su trouver les formules pour y réussir et plus encore comme femme et mère. Les résultats, c’est un texte agréable à lire, pédagogiquement bien agencé puisqu’il commence par une présentation dont la simplicité semble confiner au banal mais qui se corse à mesure que l’on pénètre dans le corps de l’ouvrage.

Ce texte satisfait le lecteur désireux de survoler les questions tout comme celui qui cherche à s’engager profondément dans cette voie. Que ce soit comme patient ou patiente, comme prestataire des soins, comme acteur sociétal, on peut donc dire c’est un livre engageant. Et si malgré tout le texte devient quelque part cérébral, donc un peu alambiqué, le lecteur reconnaitra qui ne pouvait en être autrement quand la matière médicale traitée se trouve à la croisée de multitude de disciplines, sociologie, anthropologie, droit, théologie, religion, philosophie, éthique, politique etc. Il ne donc pas excessif de dire que l’exploitation de ce livre permettre aux étudiants et praticiens de toutes ces disciplines de prendre position. On peut dire de s’engager.

Techniquement, il est organisé en 10 chapitres très bien introduits, et son introduction en effet, porte comme titre « Désir d’enfant depuis les nuit de temps ». Il valorise assez justement le désir d’enfant qui est au centre de la perpétuation de l’espèce humaine. C’est cela l’ordre du monde imposable et même imposé à tout le peuple.

(Pius Romain Rolland)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse