Vente de la RTNC : Quand la sortie du candidat Seth déclenche une vive polémique

Seth Kikuni, candidat à l'élection présidentielle du 23 décembre. Ph.Dr.Tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est dans un cadre plutôt smarté où tout est presque à son image que le présidentiable Seth Kikuni a convié vendredi,  une horde de journalistes mêlée à quelques – uns de ses  sympathisants pour  dévoiler son « PURE », Plan d’Urgence pour la République.  Stylé et décontracté, toujours en compagnie de son épouse, celui qui se présente comme le candidat de la rupture s’est montré plus offensif avec un programme de gouvernance qu’il dit lui-même être la compilation de 137 projets majeurs dans le domaine politique, social, économique, environnemental, éducatif….

A 36 ans, le jeune entrepreneur promet de frapper fort dans les  cent premiers jours qui suivront son élection. Sur le plan politique, Seth Kikuni menace de bannir ”le culte de personnalité du président de la République”. Il s’agira entre autre « d’interdire des louanges publiques, marche de remerciement et de soutien et affichages des images dans les lieux publics en dehors de la période  électorale ».

Seth qui veut tout assainir ne souhaite laisser « aucune action qui porte ombrage aux besoins sociaux de la population ». L’homme qui veut normaliser le système politique  promet de s’en prendre aussi aux allocations présidentielles qu’il jure  de réduire à 90 pourcents soit jusqu’à 6 millions de dollars l’an au lieu de plus de 600 millions. « Le Chef de l’Etat n’a pas besoin d’autant d’argent » assène t-il.

Dans les lot de mesures clé à prendre dans les cent jours, l’homme d’affaire se propose aussi de « vendre » la télévision des services publics, RTNC qu’il dit être à la solde des régimes. Dans ce domaine, Seth veut laisser faire les privés.

Une déclaration devenue virale. Sur la toile, chacun y va de son grain de sel, des avis partagés entre moquerie et soutiens au candidat président.  « Très chers 7… l’idée n’est pas mauvaise, mais à la place j’emploierai le terme >>Restructuré<< cette institution et non la vendre… », tente de recadrer un internaute.

Il faut noter que son programme de gouvernance se chiffre à hauteur de 12 milliards de dollars. Seth Kikunu qui promet d’importantes réformes annonce une lutte sans merci contre le chômage des jeunes, la pauvreté, la corruption et d’autres anti valeurs. Sous son règne, il n’ y aura pas de poste de vice-ministre, « trop couteux pour rien », dit-il.

@Tatu

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse