Vendredi dernier à l’hôtel Memling: Le guide « RSE » présenté aux opérateurs du secteur minier

par -
0 353
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le guide sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) du secteur minier industriel en République Démocratique du Congo a été présenté et baptisé vendredi 2 décembre dernier à l’Hôtel Memling à Kinshasa. Un document conçu pour aider les entreprises minières de la région du Katanga à implémenter la démarche RSE en leur sein, et leurs zones d’exploitations. Et de noter que c’est grâce aux efforts conjugués entre les acteurs du secteur minier du Katanga et membres de la chambre des Mines de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), de Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) de la Coopération allemande, des Organisations de la société civile du grand Katanga que cet outil a été mis sur pied. Ce dernier contient non seulement les stratégies pratiques de mise en œuvre de la RSE issues des entreprises, mais aussi des exemples des actions qui répondent aux problématiques auxquelles ces entreprises et leurs parties prenantes font face.

Des interventions

Dans la première partie des interventions, après le baptême du guide par l’envoyé du ministre national des Mines, c’est monsieur Thierry Tene, directeur général de IARSE, qui a fait la présentation de ce guide sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises Minières. Par après, il a donné quelques questions centrales qui préoccupent ce guide, notamment le Droit de l’Homme, la Relation, les conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs, la communauté et le développement local. Une thématique à prendre en considération au sein d’une organisation dans la perspective et la promotion du développement durable, a révélé Thierry Tene. Et pour Hubert Tshiswaka de l’IRDH qui a exposé sur le cadre légal du guide RSE en RDC, un défi, des enjeux et des opportunités, s’est réjoui du lancement du Guide RSE, car cela permettra aux entreprises minières d’en faire œuvre utile, afin de se défaire d’une certaine stigmatisation engendrée par de mauvaises pratiques portant atteintes à l’environnement, aux droits fondamentaux des travailleurs, ainsi qu’aux droits des communautés environnant leurs sites d’exploitation minière.

Il recommande ainsi au Gouvernement de la RDC de prendre des mesures de suivi de ses obligations, en reconnaissance des contributions des entreprises à l’épanouissement de la société et du respect du patrimoine global commun qu’est l’environnement physique. Ce, tout en estimant que les ONG se serviront du Guide RSE, afin d’observer et d’évaluer la contribution effectivement volontaire des entreprises à l’épanouissement de la société (communautés locales et travailleurs) et dénoncer les mauvaises pratiques portant atteintes à l’environnement et aux droits humains liées à l’exploitation minière.

Michel Santos Makelele, président de la Commission RSE de la chambre des Mines de la FEC, a fait voir ceci : « Le guide de la RSE vient nous donner un outil d’évaluation des meilleures pratiques. Ici, la RSE tourne autour de la gouvernance, la loyauté des pratiques, les droits humains, les relations avec les employés, le développement communautaire  et l’environnement». Selon lui, ce guide exige également aux entreprises minières le respect des principes de la redevabilité vis-à-vis de l’Etat et de la population.

Du côté de la société civile, c’est Jean-Baptiste du CENADEP qui situe leur rôle à trois niveaux : vulgariser le guide auprès de la communauté, contribuer à l’amélioration du guide et travailler avec les autres parties prenantes, enfin disséminer le guide pour susciter les débats pour la compréhension.

La deuxième partie des interventions a été axée sur les détails de la manière dont a été élaboré le guide, et sa présentation page par page. La première étape a été faite par Thierry Tene de l’IARSE et le Dr Guy Muswil de la Commission RSE chambre des Mines.

Les principes de la RSE

Pour intégrer la RSE au sein de la stratégie et des opérations d’une entreprise, l’on doit considérer sept principes. Il s’agit de la redevabilité, la transparence, l’engagement des parties prenantes, le respect des Droits de l’Homme, le respect des normes internationales et le comportement éthique. Le degré d’application de ces principes est souvent un indicateur des valeurs que l’entreprise défend.

Pourquoi seulement le Katanga

La région du Katanga est le pôle de croissance économique le plus important en RD Congo. Et cette croissance est essentiellement portée par le secteur minier. Nonobstant cette dotation en ressources minières dont jouit la région, elle accuse encore un grand retard en termes d’infrastructures dans les domaines tels que l’éducation, la Santé, l’eau potable, l’assainissement, l’électricité et l’habitat décent.

Financé par le Projet Bonne Gouvernance dans le secteur minier de la Coopération Technique Allemande (GIZ), la Responsabilité sociétale des Entreprises a donc un rôle capital à jouer dans la région, car elle permet aux Entreprises de contribuer, de façon volontaire, au développement durable.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse