Urbanisme et habitat:  Kokonyangi dote son ministère de deux entreprises connexes

par -
0 547

Le ministre de l’Urbanisme et Habitat, Joseph Kokonyangi, a procédé ce jeudi 14 février à la remise au Secrétaire général à l’Urbanisme et Habitat d’un lot important de 10 mille livrets de logeurs pour le Haut-Katanga, en vue de faire appliquer dans cette partie du pays la loi sur les baux à loyers adoptée en 2015 et promulguée par l’ancien président Joseph Kabila Kabange. Cette loi qui régie les rapports entre bailleurs et locataires prévoit 3 mois de garantie locative pour des maisons résidentielles et 6 mois de garantie pour des maisons à caractère commercial. La cérémonie a eu lieu à l’immeuble de la territoriale à Kinshasa où est logé ce ministère dans la commune de Lingwala, en présence des membres du secrétariat général et de son cabinet de travail. Au cours de cette cérémonie, le Patron de l’Urbanisme et Habitat a également annoncé aux membres de son ministère, la création de deux entreprises connexes. Il s’agit du Fonds national de l’habitat et de l’Agence congolaise pour la promotion immobilière en RDC. Ces deux établissements publics auront comme mission de construire les logements décents pour les congolais.

Après avoir doté en 2018 la ville de Kinshasa d’un lot de 80 mille livrets de logeurs, le ministre de l’Urbanisme et Habitat tient à tout prix à l’application totale de la loi sur les baux à loyers qui exige 3 mois de garantie locative pour des maisons résidentielles et 6 mois de garantie pour des maisons à caractère commercial. Cette fois-ci, Joseph Kokonyangi vient de penser à la population de la province du Haut-Katanga. Le Patron de l’Urbanisme et Habitat a remis le jeudi 14 février au Secrétaire général à l’Urbanisme et Habitat, Adolphe Mabulema Massamba, un lot de 10 mille livrets de logeurs composé des contrats de bail et des livrets de bail en vue de permettre aux populations de cette province de se doter facilement d’un logement.
A entendre le ministre Kokonyangi, cette loi est déjà d’application. Il explique que c’est une volonté politique au plus haut niveau du pays et le secrétaire général à l’Urbanisme et Habitat a été instruit pour suivre de près cette situation, a déclaré Joseph Kokonyangi. Selon lui, Adolphe Mabulema effectuera une descente dans le Haut-Katanga avec une équipe du cabinet pour lancer cette opération. Il a affirmé que le gouvernement est responsable, car il s’est occupé et des élections et du social de la population.
Pour le ministre de l’Urbanisme et habitat, il n’y a pas plus social que le logement, car a t-il martelé, on peut beau manger, mais dormir dehors est une véritable souffrance. Dans son discours, Joseph Kokonyangi a fait également allusion à l’acquisition des équipements topographiques d’une valeur de 350 mille dollars qu’il a donnés au Secrétariat général. Il a invité les membres de ce service à les utiliser en bon père de famille et à se déployer sur terrain avec ces équipements professionnels qui sont beaux à voir. Il a aussi évoqué la décision qu’il a arrachée au conseil des ministres en rapport avec l’acquisition d’un laboratoire pour tester la stabilité des bâtiments. A ce sujet, le ministre Kokonyangi a précisé que l’argent est au niveau du trésor et que n’eut été les contraintes budgétaires sur les élections, le laboratoire serait déjà mis en place. Il a rassuré que d’ici deux ou trois mois, le ministère sera doté des équipements extraordinaires et plus personne ne pourra construire de manière hasardeuse en RDC.

Deuxième grande nouvelle, le ministre Joseph Kokonyangi a annoncé la création de deux établissements publics du ministère.
Il s’agit du Fonds national de l’Habitat et de l’Agence congolaise de la promotion immobilière. Ces deux entreprises de l’Etat ont été créées suite à deux décrets signés par le Premier ministre, a fait savoir le Professeur Joseph Kokonyangi, avant de les lire devant l’assistance. D’après le ministre de l’Urbanisme et habitat, le Fonds national de l’habitat est une banque et l’Acoprim est une agence technique en appui de cette Banque. Donc la Banque va généré de fonds, le montage financier a été savamment fait et l’Agence congolaise de la promotion immobilière aura comme mission de construire des maisons pour la population. Joseph Kokonyangi a fait comprendre que les maisons et les villas qu’on construit ne sont pas à la portée des moyens des Congolais. Il a conclu en laissant dire que la mission de ces deux entreprises est de construire les logements décents pour les Congolais dont la moyenne sera de 10 mile à 5 mille dollars américains et avec ce prix, les Congolais moyens pourront être en mesure de s’acheter des maisons ou prendre à crédit. Joseph Kokonyangi a tenu à préciser que ce projet vise à construire 10 mille maisons par an .

Crhioni Kibungu

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse