Une journée au Koffi Central Production

par -
0 547
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En plein cœur du quartier Matonge, dans la commune de Kalamu, se trouve le siège du label de production de Koffi Olomidé aka Mopao Agbada. Koffi Central, cet immeuble de deux niveaux contient une salle de spectacle et un studio. L’Avenir Culture braque ses projecteurs sur un ambitieux projet d’un artiste congolais.

Se situant sur la mouvementée avenue Oshwe, dans Matonge où son tuteur s’est voué à la vie musicale aux côtés de Papa Wemba, Koffi Central a organisé des journées portes ouvertes, afin de faire découvrir cet espace culturel au grand public.

Sur la chaussée avant l’entrée, les visiteurs sont observé un panneau d’affichage du 13ème apôtre, le tout dernier de Quadrakoraman. A in petto, l’on est accueilli par les agents de sécurité qui conduisent vers la salle de spectacle St James Hall pffrant une capacité d’accueil de 300 places. Se trouvant au rez-de-chaussée, cette salle polyvalente avec podium est relayée par le premier niveau de cet immeuble entouré par un salon VIP et le bureau de son administration. La dernière étape comporte huit chambres équipées, en plein aménagement pour accueillir des visiteurs.

Studio déjà disponible

S’agissant du studio, ce département n’a pas été visité. Mais Eddy Diakanua s’est justifié en ces termes : « ce studio est déjà opérationnel mais nous n’avons enregistré aucune sollicitation de la part des artistes. Et pour l’instant, la salle de ce studio n’est pas disponible à la visite ». Le Directeur des productions au Koffi Central a souligné que le label de production Koffi Central n’a pas été seulement créé pour Quartier Latin, mais pour promouvoir les jeunes artistes dans l’ensemble.

« Au lieu de s’acheter les habits et parcelles comme le font d’autres musiciens, Koffi Olomide a bien voulu contribuer à l’encadrement de la jeunesse de son pays. Au fait, c’est dans la vision de la révolution de la modernité lancée par le Chef de l’Etat que le patron du quartier s’en est inspiré pour proposer une infrastructure imposante capable d’accueillir toutes les activités culturelles », a-t-il indiqué.

Perspectives

Pour ce Directeur des productions, la plus part des productions scéniques, ce sont les orchestres qui viennent solliciter l’espace. Puisque, a l’en croire, l’idée première de la création de la salle St James Hall, était d’être un espace culturel pour offrir une tribune d’expression aux différents groupes congolais. Parlant des conditions, Eddy Diakanua a rassuré qu’il reste flexible puisque l’intérêt est de permettre aux orchestres de se produire. « Nous ne visons pas beaucoup d’argent ; mais il y a de petits frais pour le service minimum tels que le carburant, la sécurité ».

Dans le souci d’élargir son champ d’action, ce label Koffi Central compte mettre en place une « Fondation Koffi Central » qui aura pour mission de construire des écoles pour la scolarité des enfants de la rue, communément appelés « shegué ».

 

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse