Un vaste programme intégré REDD+ en préparation dans la Province Orientale

par -
0 1105
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il s’est tenu ce jeudi 19 mars2015 à Kisangani, chef-lieu de la province Orientale un atelier de formulation du programme intégré REDD+. Ces assises qui ont regroupé une cinquantaine des participants ont permis aux acteurs locaux d’être largement informés sur la mission d’élaboration du vaste programme intégré de Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des forets, et d’expliquer la logique d’intervention de la programmation développée par le projet. De même, l’atelier a servi à recueillir les orientations globales des participants.

A l’ouverture des travaux, Benjamin Toirambe Bamoninga, directeur Chef de Service de la Direction de Développement Durable au Ministère de l’Environnement a donné les objectifs de l’atelier. Il s’agit notamment d’identifier et faire une cartographie des zones d’enjeux REDD+ où le programme sera mis en œuvre et faire une analyse des causes de déforestation; définir les objectifs, les principales activités d’un programme REDD+ intégré de la Province Orientale, les contraintes, les risques dans sa mise en œuvre et formuler de manière participative les idées du programme provincial REDD+ intégré comprenant des propositions d’activités dans des secteurs pertinents retenus parmi les 7 piliers de la stratégies-cadre nationale REDD+.

Au nom de Jean Bamanisa SAIDI, le vice-gouverneur a réitéré l’engagement du gouvernement provincial qui a consacré le quatrième pilier de son programme d’action à l’environnement et à la lutte contre le changement climatique. « La Province Orientale s’inscrit dans cette nouvelle approche de REDD+ intégrant les 7 piliers : agriculture, foncier, foret, énergie, démographie, aménagement du territoire et la gouvernance. C’est pourquoi nous saluons la tenue de cet atelier de lancement de la mission de formulation détaillée de programme provincial intégré REDD+, pour la Province Orientale, avec la participation de tous les acteurs clés intervenant dans les différents secteurs ayant un impact sur la foret », déclare Pascal Mombi Opana, avant de recommander aux participants de réfléchir conformément aux enjeux de l’heure de découpage des provinces en vue de rendre cohérent la formulation de ce programme intégré REDD+ dans la définition de ses zones d’intervention.

A noter que c’est une délégation mixte Ministère de l’Environnement et Développement Durable-Coordination nationale REDD+- PNUD qui a organisé ces assises.

(François Okonda)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse