Un Gouvernement de 53 membres, non compris les 4 ministères de souveraineté

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Enfin le bout du tunnel, c’est du moins ce que l’on peut dire au regard des nouvelles qui nous proviennent du Centre Interdiocésain de Kinshasa, où les parties prenantes sont réunies autour de la CENCO, pour trouver un arrangement particulier en ce qui concerne la répartition des ministères. Et ce, entendu que le Premier ministre sera désigné par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement et dont le président du Comité des sages n’est autre qu’Etienne Tshisekedi, présentement en Belgique pour consulter son médecin traitant. Comme l’avait dit le Chef de l’Etat le 25 novembre 2016 lors de son discours sur l’état de la Nation, « une fois de plus, les congolais viennent de démontrer que, placés dans des conditions de libre exercice de leur droit à l’autodétermination, ils sont capables de régler en toute responsabilité leurs divergences ».

A en croire le compromis trouvé hier à la CENCO, le Gouvernement comprendra désormais 53 membres, contre 46 initialement prévus, non compris les ministères de souveraineté qui relèvent du pouvoir discrétionnaire du Chef de l’Etat. La Majorité Présidentielle aura 18 ministres, 3 vice-ministres, soit un total de 21 ; Rassemblement 13 ministres, 3 vice-ministres, soit  16 membres ; L’Opposition Politique Signataire de l’accord de la Cité de l’Union Africaine se contentera de 8 ministres,  3 vice-ministres, soit 11 ministres ;  L’Opposition Républicaine 2 postes ministériels,  1 vice-ministre, soit un total de 3 postes ; La Société Civile Signataire de l’accord de l’UA, 1 poste ministériel et la Société Civile non Signataire,  1 poste ministériel.  Soit une équipe composée de 53 membres, dont 43 ministres et 10 vice-ministres.

A la suite de ce compromis, les parties prenantes aux discussions autour de la CENCO ont mis en place une sous commission pour proposer à la plénière d’aujourd’hui  vendredi 27 janvier 2017, la nouvelle nomenclature du gouvernement qui comptera désormais  53 membres. Soulignons que les Evêques souhaitent pour leur part la fin des discussions sur les arrangements particuliers ce samedi 28 janvier 2017, pour enfin entamer la phase de l’application proprement dite de l’accord signé le 31 décembre 2016. « Avec le résultat ou sans résultat, …le vendredi , nous pensons convoquer la grande plénière pour adopter les résolutions et le samedi, la signature », avait insisté Mgr Fridolin Ambongo, Vice-président de la CENCO.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse