Un an après sa mort: Abidjan prêt à honorer l’artiste congolais Papa Wemba

par -
0 359
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Pose de la  pierre tombale : Kinshasa traîne les pas…

Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire  est finalement prête à honorer, de nouveau,  la star internationale de la chanson  congolaise,  Jules  Shungu Wembadio  dit  Papa Wemba en commémoration de l’an I de sa brusque disparition  sur scène le 24 avril 2016  lors de la tenue de la 9ème édition du Festival  des Musiques Urbaines  d’Anoumabo (Femua) .  Pour la 10ème édition  de cette grande activité  musico culturelle  organisée par le groupe « Magic  System » dont la date du 24 avril est désormais  décrétée  par l’Union Africaine  comme la journée de la musique africaine  en mémoire de l’icône musicale qu’était  Papa  Wemba, son orchestre Viva-la-musica  a été retenue pour agrémenter l’ouverture des festivités  le dimanche 23 avril 2017 fort d’une délégation de 15 musiciens y compris  les danseuses   témoins de cet événement  malheureux, attendue à Kinshasa le 21 avril 2017.

On se souviendra  qu’au mois de novembre de l’année 2016 , le gouvernement  ivoirien  a salué  la mémoire de ce  grand  artiste  RD Congolaise en procédant   au vernissage  officiel  de son livre  consacré à sa longue et riche carrière musicale et  au  dévoilement d’un  monument érigé à la place Anoumabo  et la salle où s’est tenu le concert fatidique  a été    rebaptisée  « Salle Papa Wemba ».

Pour rappel , six mois après sa disparition  marquée par des hommages  nationaux  et planétaires, la star internationale de la chanson  congolaise   était à  l’honneur   lors d’une grande soirée de gala  qui a eu lieu  à Lagos , capitale du Nigéria,  le samedi 5 novembre 2016. Cette manifestation parrainée par  le célèbre saxophoniste  camerounais  Manu Dibango  avait connu la participation de plusieurs illustres  artistes africains  de la diaspora. Le  clou de cette activité  était  sans nul doute le «  Prix  d’Excellence »  dédié à titre posthume à Papa  Wemba ,  remis entre les mains  de la veuve  Marie  Rose  Luzolo  alias  « Amazone ».

Pendant ce temps, la pose de la première pierre tombale  de Papa Wemba  décoré  à titre posthume  Grand  Officier  en mérite  artistique ,  à la  Nécropole entre Terre et Ciel de Kinshasa  traîne encore les pas , il y  a des balbutiements.

Comme qui dirait : l’artiste ne meurt jamais, il reste  vivant à travers ses œuvres,  la dernière intitulée  « Forever de génération en génération » produit par son sponsor Airtel qui  continue  à bercer ses nombreux fans.

(Franck AMBANGITO/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse