TSHUAPA : CNC condamne la traque et les humiliations de ses militants

COMMUNIQUE CNC

Le Congrès National Congolais « CNC » condamne avec véhémence la traque et les humiliations dont sont victimes ses militantes et militants dans la province de la Tshuapa.

Si les uns sont traqués et insécurisés, d’autres sont contraints à vivre dans la clandestinité et même à quitter la province ; et la raison de ce comportement barbare, anti démocratique relevé de la haine, de la jalousie contre ce parti dont l’assise est réelle tant dans la Tshuapa que sur toute l’étendue de la République.

Le Congrès National Congolais « CNC » précise également que l’information selon laquelle l’ex-vice-Gouverneur et Gouverneur ad intérim, membre du CNC se serait mal comportée et aurait refusé de procéder à la remise et reprise tel que diffusée par certains médias relevé de la rumeur et des intentions manifestes se ses ennemis, de nuire à l’image de marque du parti cher à l’honorable PUIS MUABILU et de MADAME IFOKU qui a su bien gère la province à la grande satisfaction de la population.

Le Congrès National Congolais « CNC », parti membre de la majorité présentielle et son président national, l’honorable Puis MUABILU restent fidèles et loyaux au président de la république, chef de l’Etat, autorité morale de la majorité présidentielle.

Fait à Kinshasa, le 17 octobre 2017.

Harold BADIBANGA

Porte-parole du CNC.

 

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse