Tshisekedi : Gouvernement et famille en discussions pour le rapatriement du corps

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme en Belgique, Kinshasa entend rendre hommage de l’une des belles manières à Etienne Tshisekedi. Les discussions sont très avancées entre la famille du défunt, son parti, l’ Udps et les autorités gouvernementales pour des obsèques honorables. Une rencontre réunissant les trois parties a d’ ailleurs eu lieu ce lundi  à la vice-primature de l’ intérieur.  A coté de la délégation du parti, la famille du sphinx de limeté a été représentée à cette réunion stratégique  par Mgr Gérard Mulumba, évêque du diocèse de Mweka et jeune frère de l’ illustre disparu. D’ après Lambert Mende qui a également pris part à cette rencontre, il était question d’ examiner les modalités pour le rapatriement de la dépouille de l’ ancien premier ministre. Une délégation mixte composée des membres du gouvernement, ceux de la famille et du parti  se rendra bientôt à Bruxelles pour entamer la procédure de rapatriement a-t-on appris.

A en croire le porte-parole du gouvernement, tout sera mis en marche pour qu’Etienne Tshisekedi soit honoré à travers des obsèques dignes de son rang d’ ancien d’ancien premier ministre et d’un grand homme d’Etat.

Selon André Kabanda, représentant de l’UDPS au Benelux, la suite du programme, prévoit en principe que la dépouille d’Etienne Tshisekedi soit rapatriée au plus tôt vendredi le 10 février à Kinshasa. La veille, sera organisé un culte religieux à son intention dans la plus grande église de Bruxelles, la basilique de Koekelberg : celle-là même où l’on célèbre les Te Deum en l’honneur des souverains belges.

Pour rappel, Étienne Tshisekedi est décédé le jeudi 02 février à Bruxelles de suite d’ une embolie pulmonaire. Candidant malheureux à la présidentielle de 2011, celui qui était perçu comme chef de file de l’ opposition RD Congolaise était âge de 84 ans.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse