Tshibala répond à Félix : « il est démagogique d’affirmer à ce jour que la crise est finie au Rassemblement »

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Miné par les dissensions internes, le rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement a  encore du chemin à parcourir dans sa longue lutte vers la réunification. Opposé à la dernière restructuration qui a vu le G7 Pierre Lumbi être porté au comité des sages du groupe, Bruno Tshibala qui soutient Joseph Olengankoy pense que la crise demeure toujours au sein de la plateforme Genvaloise. Pour cet ancien très proche collaborateur d’ Étienne Tshisekedi, les deux ailes ( Félix et Olengankoy) n’ont pas encore éludé la genèse de la dissidence. A en croire Bruno Tshibala, le problème, c’est la restructuration  opérée par l’aile Limeté pilotée par Félix Tshisekedi, aile qu’ il qualifie « d’affairiste et matérialiste».

Cette déclaration est intervenue au lendemain d’ une interview accordée aux médias par le fils  Tshisekedi dans laquelle, il affirmait « qu’il n’y avait plus «de voix discordantes au sein de la délégation du Rassemblement aux négociations de la CENCO». Allégation rejetée par l’ aile Kasavubu dirigée par le président des fonus, Joseph Olengankoy. Défenseur de cette thèse, Bruno Tshibala croit qu’ il est démagogique d’affirmer à ce jour que la crise est finie au Rassemblement. Pour le modérateur des travaux de Genval, l’un des préalables à la réconciliation entre les deux ailes du Rassemblement est l’inhumation du président Etienne Tshisekedi. «Comment voulez-vous que l’initiateur du Rassemblement, Etienne Tshisekedi, ne soit pas encore enterré mais qu’on se précipite sur les postes !», s’ est-il indigné.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse