Trophée Muana Mboka: Liyolo contre Beledu hier au Tripaix de Kinshasa/Gombe

par -
0 635
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Alors que le procès Muana Mboka opposant Me Liyolo limbe M’Puanga à Paulin Mukendi est en cours à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, un autre en est surgi. Pour imputation dommageable, le sculpteur a saisi le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe. L’audience y a été convoquée à cet effet hier,… mais l’affaire est prise en délibéré et la suite sera connue dans les tout prochains jours.

Suite au dossier de paternité du Trophée Muana Mboka, le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe a été saisi d’un autre dossier y relatif. Pour avoir taxé publiquement Liyolo de menteur, lors d’une conférence de presse à Fatima, un des proches de Paulin Mukendi, le Secrétaire général de Muana Mboka AAAAM. Donatien Beledu y est trainé en justice.

Lors d’une audience publique du 17 novembre 2015, dans l’affaire inscrite sous RP 25.270/VIII opposant Liyolo à Beletu, la partie prévenue a demandé à la Cour d’annuler les faits mis à charge de son client. Elle a soutenu qu’étant que le juge civil est saisi de la question, il est selon elle précoce de saisir le juge pénal.

Mais la partie Liyolo a indiqué dans un argument qui n’admet pas de réplique que M. Donatien Beledu est poursuivi pour imputation dommageable. Ses propos sont des faits de nature à porter atteinte à l’honneur et à la réputation du citant, un icône de renommée internationale, afin de l’exposer au mépris public. Il s’agit en clair des « faits prévus et punis par l’article 74 du Code pénal congolais, Livre II », a renchéri la partie défenderesse. Elle a en outre plaidé pour dire recevable et fondée l’action du citant ; en conséquence dire établie l’infraction d’imputation dommageable mise à charge du cité.

Dans son réquisitoire, le Ministère public a jugé la requête de la partie Beletu non fondée par les exceptions soulevées.

 Citation directe

Le 22ème jour du mois d’octobre dernier, l’Huissier du Tripaix de Kinshasa/Gombe avait réceptionné la requête de M. Alfred Liyolo limbe M’Puanga, artiste sculpteur ayant pour conseil Maîtres Nestor Bokuma, Donald Nsindani, Jules Milungu et Boniface Mpuate. Ce, donnant citation direct à M. Beledu Donatien. Il est reproché à ce dernier d’ «avoir, à Kinshasa,… le 10 août 2015,… dans la salle Notre Dame de Fatima à Gombe, devant plusieurs personnes parmi lesquelles les journalistes… tenu des propos suivants : ‘’nous sommes ici pour un homme, un menteur, Alfred Liyolo puisqu’il s’agit de lui… lorsque ce monsieur a commencé à délirer en 2010 ‘’ ; laquelle allégation est un fait précis qui est de nature à porter atteinte à la réputation du citant et à l’exposer au mépris public».

Sous toutes réserves de droit, la citation directe demande au Tribunal de dire recevable et amplement fondée l’action du citant ; et condamner le cité à la peine la plus forte prévue par la loi avec arrestation immédiate. En outre, condamner le cité à payer au citant la somme équivalent en francs congolais à 50.000 dollars Us à titre de dommages et intérêts pour tous préjudices confondus sur base de l’article 258 du Code civil congolais, Livre III, ainsi qu’au paiement des frais d’instance.

Les juges ont pris l’affaire en délibéré. L’affaire Liyolo contre Beledu devant le tribunal de paix de Kinshasa Gombe est donc à suivre.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse