Trois nouveaux protocoles d’accord lient la Rdc et l’Egypte

par -
0 1000
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’ambassadeur de l’Egypte en Rdc, M. Hanny Salah, l’a fait savoir jeudi 06 août dernier dans son speech à l’occasion de la célébration, à Kinshasa, de l’inauguration du nouveau Canal de Suez en Egypte. Ces accords, a-t-il dit, portent sur trois domaines de la vie nationale : la santé, l’environnement et l’énergie. De grands projets financés conséquemment par le gouvernement égyptien seront ainsi développés dans ces trois domaines, notamment dans la ville-province de Kinshasa et en provinces. Pour le diplomate égyptien, c’est un signal très fort pour fortifier les relations bilatérales entre la Rdc et l’Egypte.

D’aucuns n’ignorent que le jeudi 06 août 2015, le Président égyptien Abdel Fattah Al-Sisi a inauguré le nouveau Canal de Suez en Egypte. Des délégations officielles d’au moins 102 pays du monde dont celle de la Rdc conduite par le Président de la République Joseph Kabila Kabange, ont rehaussé de leur présence la grande cérémonie magistrale organisée à cet effet par l’armée égyptienne dans la ville d’Ismaïlia, située à 113,65 km du Caire, la capitale du pays.

A Kinshasa, une grande célébration a été organisée dans la soirée par l’Ambassade de la République arabe d’Egypte en Rd Congo. C’était en la résidence de l’Attaché militaire de l’Ambassade à Kinshasa. Les invités de marque étaient conviés à cet effet de suivre un film projeté sur le mégaprojet du nouveau Canal de Suez.

C’est à cette occasion que l’ambassadeur de l’Egypte accrédité en Rdc, M. Hanny Salah, a dans son discours, épinglant un point relatif à la coopération entre son pays l’Egypte et la Rdc, informé l’assistance que le même jeudi 06 août 2015 en marge de la cérémonie d’ouverture officielle du nouveau Canal de Suez, trois protocoles d’accord ont été signés entre l’Egypte et la Rdc au Caire en présence du Premier ministre égyptien. Notamment dans le domaine de l’Environnement, de la Santé et de l’Energie. « C’est un signal très fort pour fortifier des relations bilatérales entre la Rdc et l’Egypte », a-t-il déclaré.

Dans le domaine énergétique, a-t-il dit, il sera question d’ériger une station électrique par l’énergie renouvelable de 4000 mégawatt au quartier Mikondo dans la commune de Kimbanseke. C’est un projet de 6 millions de dollars américains financés par le gouvernement égyptien.

Dans le domaine de la santé, sera ouvert à Kinshasa, toujours dans la commune de Kimbanseke, un grand centre médical égyptien, très moderne et complètement équipé. C’est aussi un projet financé totalement par le gouvernement égyptien à hauteur d’environ 5 à 6 millions de dollars américains. Il y a aura pour ce faire des médecins égyptiens, des médicaments égyptiens et des équipements médicaux égyptiens également.

En outre, le diplomate égyptien a confié à l’assistance ses entretiens avec le Pca de la Rtnc par rapport à un projet de réalisation d’un film sur la vie du premier Premier ministre congolais, M. Patrice Emery Lumumba. « Vous savez, la famille de Lumumba après sa mort, a habité en Egypte pendant plusieurs années ». Aussi, a-t-il ajouté, ses entretiens avec le Pca de la Rtnc a également consisté à étudier la possibilité de faire de 2016, l’année culturelle égyptienne en Rdc.

Hanny Salah vante le patriotisme des Egyptiens

L’ambassadeur Hanny Salah a stipulé que la journée du 06 août 2015 est une date très spéciale pas seulement pour l’Egypte, mais aussi pour le monde entier, « pour l’inauguration officielle du nouveau Canal de Suez en Egypte, en présence de nombreuses délégations officielles de différents pays du monde invitées par le Président Abdel Fattah Al-Sisi. Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange était également parmi les hôtes de ce grand événement si important et historique pour l’Egypte, sur invitation de son homologue égyptien Abdel Fattah Al-Sisi ».

Il a rappelé à l’assistance l’importance du Canal de Suez. Le nouveau canal de Suez, a-t-il expliqué, est un projet (évalué à huit milliards de dollars américains) pour consolider et faciliter le commerce maritime, non seulement pour l’Egypte et le Moyen-Orient, mais aussi pour le monde entier. Actuellement, c’est le plus important mégaprojet réalisé en Egypte, a-t-il dit.

Pour Hanny Salah, la signification de ce projet ne se situe pas seulement au niveau de son volume, c’est aussi le niveau même du sens de patriotisme qu’ont fait preuve les Egyptiens en mobilisant les huit milliards de dollars américains en seulement huit jours. « Ce mégaprojet du nouveau Canal de Suez n’a pas que des conséquences politiques et économiques, c’est un message d’espoir pour tous les citoyens Egyptiens pour l’avenir. Ce qui explique que si on veut, on peut », a indiqué l’ambassadeur égyptien.

Le jeune diplomate égyptien a aussi rappelé à ses hôtes que l’Egypte mène actuellement une grande lutte contre le terrorisme. « Ce n’est pas facile. C’est une guerre dure, longue et difficile. Mais, j’espère qu’avec le soutien de toute la communauté internationale, et du peuple égyptien surtout, nous allons gagner cette guerre », leur a-t-il rassuré.

Des félicitations à l’Egypte

Signalons en outre que le livre de félicitations a été ouvert le vendredi 07 et le lundi 10 août derniers à l’Ambassade de l’Egypte à Kinshasa pour l’inauguration du nouveau Canal de Suez. Différentes personnalités y sont allées féliciter la République arabe d’Egypte pour cet exploit historique. « Félicitations au peuple égyptien et surtout à son président Abdel Fattah Al-Sisi, non seulement pour le grand cadeau offert au commerce international, mais surtout pour la leçon de prise en charge administrée au monde entier par la construction par le peuple égyptien lui-même, de ce nouveau Canal de Suez ». Tel a été le message du Président du conseil d’administration (Pca) de la Radio télévision nationale congolaise, à l’endroit de l’ambassadeur Hanny Salah.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse