Trois chansons sous l’intitulé de « Mado » Franco Luambo, Tabu Ley et Jeannot Bombenga ont décrié l’infidélité

par -
0 111
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’infidélité a de tout temps été mal digérée dans le contexte de l’amour, voire celui du mariage. Cela consiste dans la négation de l’autre, le déni des vœux de l’amour. Franco Luambo (Ok Jazz), Tabu Ley (African fiesta) et Jeannot Bombenga (African Jazz de Grand Kallé), près de quarante-cinq ans plus tôt, ont chanté respectivement « Mado ». Le même intitulé et un contenu similaire, un homme subissant le désaveu dans le mariage. A ce jour, Jeannot Bombenga 81 ans jouit, avec 51 ans de vie artistique, du prestige de « Baobab  vivant de la musique congolaise ».   

Titre de la chanson : Infidélité Mado

Comp : Luambo Makiadi Franco

Traduction

Na libala mama, ebongi boyokani e e e, nakati ya ndako o okobombela ngai kanda na motema o Mado                           Likambo nini ya mabe nasali yo o nasenga pardon                   Y’olingaka ye e, to olingi se ngai, motema na yo moko epona e                                                                                                                     Na libala nionso baswanaka o, na bolingo, b’ennemis bazangaka te, ba’kosala nionso mpo tokabwana, confiance na yo’opesa na songisongi, okokaka te kolimbisa moninga Nzambe, soki y’oyoki likambo kaka osilika, kaka y’opasuka o dit Mado (2x)

Refrain

O Mado o, motema pasi mingi e, mwasi ngai nalingi, aboya ngai na makasi, nakozonga mboka naboyi tokutana Mado Yo na mobali na yo, bosimbana (na) maboko e

-Ekosala ngai pasi mingi na motema mama, soki nakanisi ndenge tobandaki ngai na yo, na ndako, oye oye

O Mado o, motema pasi mingi e, mwasi ngai nalingi, aboya ngai na makasi, nakozonga mboka naboyi tokutana Mado Yo na mobali na yo, bosimbana (na) maboko e

Ekosala ngai soni mingi na motema Mado, soki nakanisi ndenge tozalaki ngai na yo, motema, Marie-Mado

O Mado o, motema pasi mingi e, mwasi ngai nalingi, aboya ngai na makasi, nakozonga mboka naboyi tokutana Mado Yo na mobali na yo, bosimbana (na) maboko e

O Mado o, motema pasi mingi e, mwasi ngai nalingi, aboya ngai na makasi, nakozonga mboka naboyi tokutana Mado Yo na mobali na yo, bosimbana (na) maboko e

Ekosala ngai soni mingi na motema Mado, soki nakanisi ndenge tozalaki ngai na yo, motema, Marie-Mado

Traduction

L’amour est un facteur de choix dans le mariage, dans le ménage. Tu gardes une dent contre moi, sans me dévoiler ma faute pour que je te présente mes excuses.  De quelle côté se trouve ton amour ? Choisis, donc, si c’est lui que tu affectionnes ou moi. Laisse parler ton cœur.

Dans tout mariage, des malentendus ne manquent pas, en amour il y a aussi des ennemis. Ce sont ceux qui tiennent mordicus à nous diviser. Tu as placé ta confiance dans le colportage ! Tu n’as pas le réflexe de pardon, tu t’enflammes et te mets en colère dès la première nouvelle qui parvient à tes oreilles. (2x)

Refrain

Ô Mado, je suis pris de tourment. Comment la femme que j’aime peut-elle me quitter sans motif ? Je préfère retourner au village, plutôt que de te revoir, Mado. Tenez-vous bien, ton nouvel amant et toi.

Cela m’écœure vraiment, Mado, si je pense comment nous étions, toi et moi à la maison, Marie-Mado

Ô Mado, je suis pris de tourment. Comment la femme que j’aime peut-elle me quitter sans motif ? Je préfère retourner au village, plutôt que de te revoir, Mado. Tenez-vous bien, ton nouvel amant et toi.

Cela me fait honte, Mado, si je pense comment nous étions toi et moi, mon cœur, Marie-Mado

Ô Mado, je suis pris de tourment. Comment la femme que j’aime peut-elle me quitter sans motif ? Je préfère retourner au village, plutôt que de te revoir, Mado. Tenez-vous bien, toi et celui à qui tu t’es confiée.

Cela me fait honte, Mado, si je pense comment nous étions toi et moi, mon cœur, Marie-Mado

-Titre : Mado                                                                                          Comp : Tabu Ley 

Texte de la chanson

Mado napesaki yo confiance, olongoli na nga a posa ya kolinga. Est-ce que nakokoka lisusu kolinga mwasi, natiaki motema libela a Nzambe. Mado ayebi sekele na nga ya nzoto, nazali kobanga mingi i tokabwana. Banguna na ba mbanda nionso tolelisaki bakomi lel’oyo Mado o koseka biso o. Bomoto wapi e, chérie Mado, lobi bazalaki kokumisa biso, bomoto na biso wapi e chérie Mado, epay’okeyi omibongisa (2x)

Traduction

Mado, c’est en toi que j’avais placé ma confiance. Mais voilà que tu abuses, au point de me pousser à dédaigner tout amour. De ce fait, chérie Mado, saurai-je encore tomber amoureux d’une femme ? Parce qu’en toi, j’avais placé mon espoir. A Toi Mado, qui connais mon secret. Je crains vraiment l’éventualité d’une séparation. Cela d’autant plus que nous sommes, ce jour, la risée des jaloux et rivaux qui, hier, nous ont convoités. Où est notre maturité, chérie Mado, puisque hier, l’on nous a jeté des fleurs. Où est donc notre maturité ? Toutefois, prends soin de toi là où tu as choisi d’aller.

 

Titre : Mado

Interprète : Jeannot Bombenga

Orch : African Jazz

Texte de la chanson

Nakeyi kotambola moke, nabanzi Kini ekomi nde likambo   Mado o osali ngai nini e, soki olingi ye e, lobela ngai,              Motema pasi e, dis e, nabanzi Mado o oye Nasala nini e, dis ye, Mado o ngai wa yo mobali e (3x).

Mado mama mina kupenda, mama miye                                              Mi takufa takufa bure, na mapendo o,                                              Usikiye weye mupenzi wangu nikwambiliye                                                                                   Mwana ume ana pata tabu dju ya mawazo                         Lubumbashi ni balikiye ni ta rudi pakusema ni ku mubake ni takufa                                                                                                                                                                                      Lubumbashi e, Lubumbashi e, minakufa o, minakufa o, (3x)

Traduction 

Je voyage un peu, pour m’éloigner de (la monotonie de) Kin Qu’est-ce que tu m’as foutu, Mado ? Dis-moi si tu l’aimes vraiment. Car j’ai mal au cœur en pensant à toi, Mado. Que puis-je faire, moi ton mari, Mado, face » à ce désenchantement ?                                                                                    Mado, je t’aime maman. Je risque de perdre ma vie pour l’amour. Toi, ma chérie, je te dis : je vais souffrir pour l’amour. J’aimerais rester à Lubumbashi pour toi.             Lubambashi, Lubumbashi, je vais trépasser (2x).

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse