Trois ans depuis le début des massacres à Beni: Une Ong salue le travail abattu par la Cour militaire opérationnelle

par -
0 235
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

02 octobre 2014, 02 octobre 2017, cela fait exactement 3 ans jour pour jour depuis le déclenchement de la série des massacres des civils en Ville et Territoire de Beni, au Nord-Kivu. A l’occasion de ce triste anniversaire, le CEPADHO voudrait garder une pensée pieuse en mémoire des victimes qui ont péri dans cette barbarie caractérisée par une violence extrême. Cette Organisation exprime ici sa solidarité avec toutes les familles qui ont été endeuillées et affectées directement ou indirectement par cette tragédie.

Si les premiers mois des massacres ont été caractérisés par la confusion sur l’identité des auteurs des massacres à Beni, le CEPADHO peut se réjouir de voir qu’à  ce stade, les auteurs de ces actes ignobles sont démasqués. Il s’agit bel et bien de Terroristes islamistes de l’ADF et leurs alliés.   En effet, grâce à plusieurs recherches objectives, ainsi qu’à la suite du procès mené par la Cour militaire Opérationnelle du Nord-Kivu, siégeant en foraine à Beni depuis le 20 août 2016, les auteurs des tueries (ADF et leurs collaborateurs locaux) sont connus et certains d’entre eux subissent la rigueur de la loi.

Le CEPADHO invite à ce sujet toute la communauté nationale et internationale à s’approprier le travail abattu par la Cour militaire Opérationnelle à  ce qui concerne la répression de ces crimes des masses.  Cette structure relève toutefois, qu’en dépit des efforts consentis jusque là par la Justice Militaire, la menace terroriste n’est pas encore endiguée. Cela du fait que la tête pensante (le Commandement de l’ADF) est encore intacte: les Terroristes ADF et leurs alliés continuent à recruter dans la Région, à former de nouveaux combattants, leurs circuits financier et d’approvisionnement logistique ne sont pas encore démantelés.

C’est pour quoi, à cette date précise, le CEPADHO attire l’attention particulière de l’ONU, de l’UA, de la CIRGL, de la SADC et de l’UE sur la nécessité d’éradiquer ensemble  les Terroristes ADF qui à la base de la mort de plus ou moins 1200 Civils à BENI. Il en appelle à la solidarité des États avec la Rdc pour enrayer du continent cette menace commune.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse