Travaux bloqués : Le rassemblement demande l’ impossible!

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au centre interdiocésain, signataires et non signataires de l’accord du 18 octobre ne s’accordent pas. Au cinquième jour des travaux, les divergences paraissent de taille entre différents blocs. La plénière prévue vendredi pour harmoniser les vues n’ a tout simplement pas eu lieu. Face au blocage, les évêques catholiques qui ont rencontré Etienne Tshisekedi hier la nuit se seraient également entretenus ce vendredi avec le président Kabila. A la majorité, on accuse les délégués du rassemblement de bloquer les discussions.

« Apparemment, les points de vue sont irréconciliables. Ceux qui prétendent vouloir défendre la Constitution viennent avec des projets totalement anti constitution, avec le fameux régime spécial. Ça n’a aucun sens », confie à actualité.cd, Lambert Mende, un des délégués de la majorité à ces pourparlers.

Farouchement opposé au régime spécial qu’il considère comme une monstruosité constitutionnelle, le camp présidentiel pense qu’ il faut rester dans les limites du respect de la loi fondamentale.

«  Nous voulons rester dans la constitution comme décidé dans l’accord du 18 octobre. Qu’on nous montre en quoi ce schéma n’est pas constitutionnel et alors qu’on s’y attarde en apportant quelques aménagements », ajoute le ministre sortant de la communication qui qualifie de non négociable, tout ce qui touche à la constitution.

Pour l’ heure, le blocage se situe au niveau des commissions « Gouvernance des institutions et Décrispation politique ». Les violons ne s’accordent pas notamment sur les personnes à libérer. Les non signataires proposent une liste de sept personnes dont Moise Katumbi et Jean Claude Muyambo.

« Nous avons dit que s’agissant des personnes qui ont des problèmes avec la justice, il n’y a que les magistrats qui peuvent décider », recadre Lambert Mende. D’ après nos informations, une commission de magistrats va être constituée pour statuer sur la question.

Un accord est-il possible avant le 19 décembre ? Lambert Mende constate qu’ il y a eu tricherie sur la marchandise. « Ils ont dit aux gens qu’ils voulaient défendre la Constitution, maintenant ils proposent un schéma hors Constitution », s’indigne le porte-parole du gouvernement

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse