Transport en commun: La grève des conducteurs des “207” paralyse Kinshasa

par -
0 581
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les conducteurs des bus Mercedes 207, communément appelés “Esprit de mort”, du moins ceux desservant les tronçons UPN- Rond point Ngaba et Rond point Ngaba-Matadi Kibala sont en grève. Celle-ci a paralysé complètement la partie ouest de Kinshasa toute la matinée de ce mardi 21 juillet 2015. Et pour cause, les conducteurs expriment leur ras-le-bol.

« Je travaille sur cette Axe depuis plus de 20 ans en tant que chauffeur. By pass n’ai jamais été en état de délabrement comme c’est aujourd’hui le cas. Pourtant, nous sommes sur la Nationale numéro 1. Tous nos véhicules sont endommagés et l’Etat regarde la situation pourrir sans rien faire », attaque Ebende, une quarantaine révolue, conducteur bien connu sur le tronçon Rond-point Ngaba – Mont Ngafula.

Pour sa part, Dario, un conducteur de 207 UPN- Round point Ngaba évoque les tracasseries routières. « Jamais la police n’a dérangé les conducteurs des Mercedes 207 comme elle le fait actuellement sur cet axe. Malgré le fait que la route est totalement dégradée comme celle d’un village désert, que vous ayez des documents en ordre ou non, le cancrelat a toujours tort devant la poule. Je veux dire simplement que 207 est toujours incriminé aussi bien par la police que par certaines télévisions. Tous les véhicules qui connaissent pannes et accidents ici ne sont que des 207? Pourquoi sommes-nous revenus une vache à lait pour les uns, une bête noire pour les autres? La police de roulage et les jeeps de  la police d’intervention sont à la base de ce désastre. Ils nous rançonnent, ils nous dépouillent et nous prennent en otage sans raison. Une fois dans leur filet, avant de vous relâcher, il faut payer entre 50.000 et 80.000 FC. Et le réservoir du véhicule  perquisitionné soit sécher dans leurs courses. Nous sommes tous Congolais. Qui peut avaler ça ? Curieusement, aucune autorité de la ville n’intervient en notre faveur. Surtout pas les députés qui sont du reste en session extraordinaire ».

Fortement pointés du doigt, les policiers se dédouanent curieusement. « Eza biso te. Bakonzi balobi tosala mosala. Tozo sala boulot bapesi biso. 207, il faut elimwa na Kinshasa. Ezo boma », rétorque en Lingala un caporal de la Police, anonymat requis pour dire littéralement: «  nous n’y sommes pour rien. Nous exécutons les ordres. Les bus 207 doivent disparaitre de la circulation. Ils donnent la mort ».

Reconnaissant l’excès de zèle dont on les accuse, le policier affirment pince sans tire : « qui travaille à l’autel, mange à l’autel. Il me paie combien ? Et vous êtes le seul à ignorer que c’est toujours ainsi quand nous travaillons. Nous irons jusqu’au bout ».

Tout en disant ces mots, sourire aux lèvres, le Caporal ne présente aucun ordre de mission l’autorisant à œuvrer dans cette sale besogne dont les chauffeurs se plaignent. Et de lancer, « qui êtes-vous pour m’exiger les documents. C’est à moi de vous exiger les documents ».

A la hauteur de la Cité verte, dans la commune de Selembao, sur By Pass Nationale numéro 1, c’est un policier de circulation routière qui déclare aisément: « c’est aux autorités de revoir cette situation. Tout est délabré. Pourquoi la chasse aux 207? Sans ces bus à Kinshasa, on est K.O.  Les Hyundai dits «  esprit de vie » sont nuls sur des routes de ce genre. Les Transco sont en quantité réduite face à la demande de la population de Kinshasa estimée à plus de 10.000 d’habitants. Le gouvernement doit laisser entrer les véhicules, même ceux ayant dépassé les 10ans, après contrôle technique. Tous ne peuvent se procurer de nouveaux; la douane coûte trop cher,… “.

Tout compte fait, le manque à gagner, c’est le maître-mot en pareille circonstance. Les employés pénalisés, les conducteurs et leurs patrons dorment main bredouille, la micro-économie, n’en parlons pas,…  « On doit arranger la route By pass, éviter des tracasseries à l’endroit de ceux qui se débrouillent dans ce secteur, laisser tranquilles ceux qui importent les véhicules. Nous avons déjà trop de problèmes. On doit éviter d’en ajouter », conclut un propriétaire, lui aussi agacé.

(MB) 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse