Transfèrement des eaux du bassin du Congo: Le Sénat s’y oppose

par -
0 202
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les Sénateurs ont approuvé et adopté ce vendredi 25 mai 2018, le rapport de la commission Environnement, ressources naturelles et Tourisme (ERNT) du Sénat relatif à la mission effectuée à Brazzaville par le président et vice-président de cette commission dans le cadre du premier Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement sur le Bassin du Congo et le Fonds bleu, tenu du 27 au 29 avril dernier. Dans leur rapport, les sénateurs Lombeya Bosongo Likund’Elio et José Masikini apportent des contre-arguments, spécialement sur le projet du transfèrement des eaux de la rivière Oubangui vers le lac Tchad.

Ainsi, avancent-ils deux principaux arguments solides pour que la République démocratique du Congo refuse catégoriquement le projet du transfèrement des eaux du bassin du Congo au lac Kivu. Notamment, les conséquences catastrophiques sur le climatique du monde, avec la destruction des écosystèmes, la destruction des aires protégées, l’arrêt du projet Inga par la diminution du débit du fleuve ; ainsi que toutes les conséquences d’ordre socioéconomique.

Le rapport de mission du président et vice-président de la commission ERNT du Sénat démontre également que la solution qui vise à détourner le Bassin du Congo est une fausse solution. Parce qu’en vérité, explique-t-il, la solution pour résoudre le problème du lac Tchad peut être trouvée à partir des cours d’eau qui partent de Fouta-Djalon entre le Niger et le Nigeria, en s’appuyant sur les eaux dessalées de l’océan Atlantique.

Le rapport souligne enfin que la délégation de la Rdc qui était conduite par le vice-premier ministre et ministre des Transports et voies de communication, M. José Makila Sumanda, n’a pas signé le Protocole de la Commission climat du Bassin du Congo à l’issue de ces assises. « La délégation, de manière harmonieuse, s’est notamment opposée à la question du transfèrement des eaux et la gestion commune des rivières. Elle également émis des réserves que les quotas que chaque pays devra recevoir dans le cadre du Fonds bleu du Bassin du Congo », note ce rapport de mission de la commission ERNT du Sénat.

Dans lequel, les sénateurs Lombeya Bosongo Likund’Elio et José Masikini, président et vice-président de ladite commission, ont expliqué les conditions de la création de la commission du Bassin du Congo, les missions du fonds bleu recommandé que des mécanismes soient pris à tous les niveaux décisionnels, tant nationaux qu’internationaux, pour que la République démocratique du Congo joue un rôle important et primordial dans le Bassin du Congo. Ce, étant donné que la majeure part des ressources naturelles du Bassin du Congo appartient à la Rdc, ont-ils indiqué dans leur rapport de mission.

Après la présentation de l’économie générale de ce rapport de mission, le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a ouvert un débat général. Au cours duquel, les sénateurs ont émis leurs avis et considérations. A l’issue de ce débat, le rapport de mission du président et vice-président de la commission ERNT a été adopté par la plénière du Sénat.

Hormis ce point relatif à la présentation du rapport de mission effectuée à Brazzaville par le président et vice-président de la commission ERNT dans le cadre du premier Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement sur le Bassin du Congo et sur le Fonds bleu et le 8ème Forum mondial sur l’eau à Brazzaville, la séance plénière de ce vendredi 25 mai 2018 au Sénat a également aligné la communication du bureau du Sénat relative à la promulgation de la loi sur la normalisation et la métrologie.

Pour ce faire, le rapporteur du Sénat, M. Flore Musendu, a lu de deux correspondances, à l’intention de ses collègues honorables sénateurs. La première était celle du président du Sénat adressée au Président de la République, et la seconde du président de l’Assemblée nationale adressée à son collègue président de la Chambre haute du Parlement.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse