Trace Kitoko lance sa chaine en RDC

par -
0 314
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est officiel. Après son apparition près d’un mois déjà sur la chaine 131, Trace Kitoko vient d’être lancé au cours d’une conférence de presse tenue au Fleuve Congo Hôtel qui aussi servi de cadre à Elvis Adidiema de diffuser le documentaire sur l’histoire de Papa Wemba. En présence des artistes et autres opérateurs culturels, Olivier Laouchez, Directeur Général, reconnait que

« Ce Moment important pour la musique congolaise. C’est l’aboutissement d’un projet qui est né loin de l’Afrique. Je suis heureux de vous présenter Trace Kitoko qui est l’un de vos médias. L’idées derrière est de redonner à la musique congolaise sa place sur la scène panafricaine à travers une plateforme de visibilité internationale», dit-il, avant de demander aux autorités nationales de soutenir les artistes pour la mobilité afin que rayonne au plus haut niveau extérieur de cette culture.

Concernant les droits d’auteurs, Olivier Laouchez affirme que Trace TV est compté parmi les télévisions thématiques qui payent ses droits à la Sacem qui travaille, pour la RDC, avec la Socoda nationale, qui est une émanation, conclut t-il, de la société congolaise.

Ethel Ngombe, Directeur Général de Trace Congo demande aux artistes musiciens de proposer du contenu à l’adresse programmationcongo@trace.tv . Evoquant la programmation, il signifie que malgré les propositions de l’équipe de Kinshasa, elle est faite à partir de la Centrale.

La deuxième partie de cette rencontre qui a réuni la crème du secteur culturel kinois a été réservée à la projection en avant première à Kinshasa du documentaire retraçant l’histoire de Papa Wemba. Emouvant, ce documentaire de 120 minutes de Elvis Adidiema qui essaie à sa manière de brosser l’histoire du Vieux Bokul. Ceux qui ont vu et accompagné le regretté leader de Viva La Musica sont présentés dans le documentaire.

L’on note également que le réalisateur a zappé certaines figures, considérées comme pas indispensables sur la vie artistique de celui qui est mort à Abidjan le 24 avril 2016. L’on cite notamment JB Mpiana, Lambio-Lambio, Nioka Longo, Verkys Kiamwanga… Au-delà, l’œuvre réalisé par Elvis Adidiema est à saluer à sa juste valeur. Car cela témoigne un tant soit peu de la notoriété internationale du « Maitre d’école » qui, selon ce réalisateur, symbolise l’externalisation de la musique congolaise. Et cette vidéo, pense t-il, est un travail de transmission aux générations actuelles et futures.

 

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse