Tout comme Fally Ipupa : Héritier Watanabe risque de rater son concert de l’Olympia de Paris

par -
0 506
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

° Dans ce papier la note de la Police française interdisant le concert de Fally

 

Nous l’avions annoncé dans notre édition d’hier lorsque nous parlions encore de l’interdiction par la Préfecture de Paris du concert de Fally Ipupa qui devait jouer hier à la « Cigale ». Pour cause, l’on a évoqué la sécurité qu’il fallait consolider en ce moment où le terrorisme est en train d’emballer le monde. Ceci, surtout lorsqu’une information a fuité selon laquelle les combattants allaient perturber ce concert de Fally Ipupa.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, cette mesure d’interdiction du concert de Fally, doit, impérativement aussi concerné Watanabe Héritier  dont le concert est prévu pour le dimanche 15 juillet 2017 à l’Olympia de Paris.

Volte-face

Et pourtant, il y a peu, après une réunion de concertation, les « Combattants » avaient pris la décision de fumer le calumet de la paix avec les artistes-musiciens congolais qui devront, désormais aller se produire sans problème en Europe. Fally Ipupa et même les organisateurs de son concert auraient été informés de cette démarche. Ce qui les aurait bien motivés, les poussant à programmer cette production en commençant, bien sûr, par la location de la salle suivie de la vente des billets d’entrée…

Mais cette volte-face des « Combattants » vient, une fois de plus, de surprendre tout le monde. Elle pousse alors les autorités françaises, à travers elles, celles de toute l’Europe de l’Ouest d’interdire, sans autre forme de procès, toute production d’un groupe musical congolais sur leur territoire.

La police française est formelle

Au-delà de tout cela, considérant ce que se passe sur le terrain, le Préfet de Paris a adressé une note sur laquelle nous lisons que « des groupes d’opposants congolais sont susceptibles d’avoir acheté des places pour tenter d’agresser physiquement le chanteur Fally Ipupa qui et protégé par des gardes-du-corps mais également le public, notamment au moyen de gaz lacrymogène, en vue de provoquer des mouvements de panique et des bousculades, qui pourraient avoir des conséquences graves pour la sécurité des personnes en raison de la configuration de la salle de spectacle.

Comme dès lors que ce concert présente des risques graves de troubles à l’ordre public et d’atteinte à la sécurité qu’il convient de prévenir par des mesures adaptées.

La suite ?

C’est là une philosophie qui démontre à suffisance que devant des risques graves que ce concert de Fally Ipupa pouvait engendrer, l’opinion ne cesse de poser de nombreuses questions sur les attentes des « Bana Congo » autrement appelés « Combattants » qui sont devenus hostiles à toute production d’un musicien congolais sur le vieux continent.

Organisation structurée à leur manière, on les retrouve à Paris, à Bruxelles, à Genève, à Amsterdam, à Londres… Ils veuillent à ce qu’aucun concert d’un groupe congolais ne puisse s’y dérouler dans des villes citées.

Cette mesure ne concerne pour le moment que l’espace ouest-européen et non l’Est. Pour preuve, Ferre Gola vient de se produire, sans problème à Moscou en Russie dans la salle « Yota Espace ». Il a joué devant un public hétérogène. On y a noté des africains dont des congolais, des européens, des asiatiques, …

Est-ce le monde à l’envers ?

Nous en reparlerons.

( Kingunza Kikim Afri & Christelle Luyeye )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse