Ticket gagnant de la Majorité: Floribert Luhonge et Nono Berocan, candidats de la Majorité présidentielle

par -
0 1105
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Bien que membres de la Majorité présidentielle, Henry-Thomas Lokondo et Musafiri sont mal partis pour briguer un poste au bureau de l’Assemblée nationale. Tenez, les deux vont à l’encontre de la décision de l’Autorité morale, décision qui porte la désignation du ticket gagnant composé de Floribert Luhonge Kabinda Ngoyi et Nono Berocan Keraure.

*La discipline étant la mère de l’organisation, persister à briguer ces postes contre la volonté de sa famille politique, c’est diabolique. Voilà pourquoi les députés membres de la Majorité présidentielle sont déterminés à en découdre demain à l’Assemblée nationale lors du vote avec ces deux frondeurs. Et ce, pour prouver à la face du monde que la Majorité est toujours derrière le Chef de l’Etat

Conformément au calendrier annoncé à la plénière du mercredi 14 octobre par l’honorable Président de l’Assemblée nationale, le dépôt des candidatures ont lieu hier jeudi 15 octobre 2015. Le premier à déposer sa candidature est le député national Henry-Thomas Lokondo, élu de Mbandaka, contre la volonté exprimée par sa famille politique, la Majorité présidentielle. C’est à 12h35 minutes que le ticket choisi par la Majorité présidentielle, notamment l’Autorité morale Joseph Kabila a déposé ses candidatures, à savoir Floribert Luhonge Kabinda Ngoyi et Nono Berocan Keraure, respectivement élu de Tanganyika, dans l’ancien Katanga, et élu de Mahagi, dans l’Ituri, dans l’ancienne province Orientale.

Ces trois candidatures ont été retenues, à en croire nos sources après leur examen, notamment au poste de Premier vice-président avec deux poids lourds à savoir Henry-Thomas Lokondo et Floribert Luhonge Kabinda Ngoyi (PPPD du Groupe parlementaire Unité). Dans les dernières heures, nous apprenons que d’autres candidats ont déposé, notamment la députée nationale Musafiri de la Majorité et Fabrice Pwela, membre de l’Opposition.

La balance penche vers Floribert Luhonge

Lorsqu’on analyse les candidats en présence, la balance penche vers Floribert Luhonge Kabinda Ngoyi, à la Première vice-présidence du bureau de l’Assemblée nationale. A en croire ses proches, c’est une véritable machine politico-juridique.

Floribert Luhonge Kabinda Ngoyi par son passé et son charisme personnel a une carrière susceptible d’influer utilement au sein de deux tendances. En outre, il a une large perception des problèmes et dispose des atouts indéniables à y répondre. C’est un ancien Procureur général de la République, Avocat de son état, il dispose de la compétence juridique et politique nécessaire. C’est donc une machine qui maîtrise la donne politique en cette période charnière de la vie parlementaire au sein de la Cambre basse du Parlement.

Conduit par une bonne dynamique des élus du peuple de sa famille politique qui veulent montrer qu’elle garde sa majorité parlementaire, Floribert Luhonge Kabinda Ngoyi qui s’est exprimé après le dépôt de sa candidature, parle de ses atouts en ces termes : « la première chose, c’est que le poste est vacant. Le poste étant vacant, en ma qualité de député national, il est tout à fait normal que je puisse prétendre à l’occuper. C’est la première de motivation. La deuxième motivation, j’estime pour ma part, avec ma petite expérience, en toute modestie, je pourrais compléter l’équipe ainsi servir la Nation à l’Assemblée nationale où je suis. Une autre raison, est que j’ai suffisamment d’expériences pour avoir servi la Nation dans plusieurs secteurs. Je connais suffisamment la République Démocratique du Congo. Toute cette expérience, je compte la mettre au service de la Nation. Je suis motivé à venir déposer ma candidature au poste de Premier Vice-président de l’Assemblée nationale, poste qui était vacant », a-t-il indiqué.

Disons que l’ancien Procureur général de la République a servi le pays essentiellement dans la justice pendant 30 ans, tantôt comme magistrat, tantôt comme avocat. Se trouvant du côté de l’Assemblée nationale, il croit que le moment est arrivé pour servir la Nation dans cette chambre baptisée par Aubin Minaku, Temple de la démocratie.

Ceci dit cela, Floribert Luhonge Kabinda Ngoyi n’a pas à rougir d’autres candidats à ce poste de Premier Vice-Président, mais il a un plus d’être un homme loyal pour avoir servi son pays partout où il y avait nécessité ; faisant partie de la Majorité présidentielle, il sert le pays comme tout le monde.

Un autre atout et non des moindres, l’ancien Procureur général de la République, c’est quelqu’un qui connaît bien le G7, pour avoir milité il y a quelques temps dans l’UFERI. Et à ce titre, il connaît bien Kyungu wa Kumwanza et Charles Mwando Nsimba, tous deux frondeurs de la Majorité présidentielle et membre du G7.

Nono Berocan : la jeunesse et l’efficacité au service des députés nationaux

Elu sur la liste de la Convention des Congolais Unis (CCU) dans la circonscription électorale de Mahagi, en Ituri, Nono Berocan Keraure veut insuffler un nouveau vent au sein de la Chambre basse du parlement. Ce jeune, avec une nouvelle énergie au service des députés nationaux a été retenu par la Majorité présidentielle comme son ticket gagnant à ce poste, à l’occasion de ces élections partielles.

Il faut dire qu’il est membre de la Commission socioculturelle, où il imprime sa marque à travers ses interventions, ayant fait preuve à cette commission en servant la République et les enfants congolais en tant que membre très actif des Réseaux des parlementaires congolais pour l’appui à la vaccination (RPCAV).

Le poste de Rapporteur resté vacant à la suite de la démission de son aîné de l’Ituri, lui a été dédié grâce à l’appui de ses collègues députés nationaux qui ont trouvé en lui les qualités intrinsèques et morales pour accomplir cette lourde tâche de Rapporteur de l’Assemblée nationale, de la deuxième législature de la troisième République, avec loyauté, efficacité, efficience et abnégation pour répondre aux attentes des élus du peuple, conformément à la Constitution de la République et au Règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Ticket gagnant au service des députés nationaux tant de la Majorité présidentielle que de l’Opposition, Nono Berocan Keraure est membre du Groupe Parlementaire Terre d’Avenir, avec comme président l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala. Ses prestations tant à travers ce Groupe parlementaire qu’en Commission le prédisposent à assumer le poste de Rapporteur du bureau de l’Assemblée nationale.

Ce député national qui jouit d’une probité morale éprouvée en tant que médecin avant tout, puis homme politique et père de famille, compte transmettre au sein de l’hémicycle ce nouveau dynamisme. D’après beaucoup d’observateurs et la majorité même des élus du peuple, sa candidature ne souffre d’aucune contestation. Dans pareilles circonstances, ce qui est exigé d’un candidat à ce poste d’une Institution comme l’Assemblée nationale, c’est la capacité de pouvoir sur des préoccupations et exigences parlementaires délicates, concilier l’Opposition et la Majorité parlementaire où il compte plusieurs amis au-delà de tout. C’est un candidat idéal au regard des enjeux de l’heure au sein de la Chambre basse du parlement. En outre, il faut affirmer que sa composition devant répondre aux principes de l’équilibre entre l’Opposition et la Majorité en raison de la configuration actuelle de l’Assemblée nationale. Pour le cas échéant, sa jeunesse pleine d’énergie démontre qu’il est le candidat de la nouvelle vision fédérant la Majorité et l’Opposition pour la défense des élus du peuple. De sources proches du Palais du peuple nous renseignent que face à lui, aucun autre candidat ne s’est prononcé.

L’Avenir

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse