Thambwe Mwamba ordonne la libération de 5 prisonniers

par -
0 513
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est en son Cabinet de travail, au Ministère de la Justice que le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, a annoncé à la presse tant nationale qu’internationale, une autre mesure de décrispation du climat politique, avec la libération de quatre activistes de la Lucha et un autre de Filimbi.

Ces mesures, a-t-il dit, consistent à décrisper la situation politique, parce que son ministère a fini d’examiner les quelques dossiers des cinq prisonniers. « J’ai écrit ce jour au Procureur général de la République pour procéder aux formalités en vue de libérer quatre activistes de Lucha : Bienvenu Matumo, Victor Tesongo, Marcel Héritier Kapitene, Godefroy Mwanabwato, ainsi qu’un activiste du Mouvement Filimbi, Jean de Dieu Kilima, a  annoncé le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba.

A l’en croire, ces prisonniers doivent quitter la prison de Makala après les formalités procédurales d’ici deux ou trois jours. Il en va de même, selon le rapport qui lui est parvenu, des prisonniers annoncés le week-end dernier. Ceux-ci devraient commencer à quitter le lieu carcéral dès le week-end.

Par ailleurs, les efforts fournis par le Gouvernement de la République à rencontrer toutes les contraintes de l’opposition, sont à ces jours exécutées à 98%, ceci pour permettre aux radicaux et autres opposants de s’inviter à la table du comité préparatoire au dialogue, en vue de baliser le chemin de la tenue inclusive dudit dialogue.

Les mêmes gestes du gouvernement sont salués de part et d’autre de ses partenaires qui voient la bonne foi et la bonne volonté des autorités de la République, qui privilégier les intérêts supérieurs de la Nation. Ceci étant, l’opposition qui continue à mettre la barre haute en posant des conditions  à sa participation au Forum national, ne doit pas tout obtenir en dehors du dialogue, comme l’affirme une opinion de l’opposition. Cette dernière doit discuter de certaines choses au sein même dudit dialogue. Car la Majorité Présidentielle dispose aussi de cartouches qui ne sont pas mises sur la table de discussion. Il est vrai qu’au sein du dialogue, il n’y aura ni vainqueur ni vaincu, sinon, l’intérêt seulement du Congo prime, puisque les positionnements politiques risquent de retarder également le processus électoral, sujet majeur de point de discorde entre l’opposition, la Majorité Présidentielle que la société civile. Au sein du dialogue, l’on perd moins, tout comme on gagne moins également. Utiliser les biceps et/ou triceps enfonce davantage les espoirs de tout un peuple. Il est tout aussi vrai que l’inclusivité ne signifie par unanimité. Tout le monde ne peut forcément pas y être, l’essentiel est que les opinions républicaines soient prises en considération.

(Pius Romain Rolland )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse