Territoires non bancarisés

par -
0 666
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La BCC appelée à développer des stratégies proactives pour l’installation des banques de proximité

2ème à droite, Modeste Bahati, ministre de l’Economie, fait la restitution de la réunion

 Face à la faible bancarisation de l’arrière pays, et aux difficultés qui en découlent, notamment concernant la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat, il a été demandé à la Banque centrale de mener des réflexions pour soutenir une banque de proximité qui se déploierait sur l’étendue du territoire national. Au cours de la réunion d’hier, la BCC a soumis des options y afférentes à la Troïka stratégique qui l’a encouragée à développer des stratégies proactives visant à installer des structures financières de proximité dans les territoires non bancarisés.

L’évaluation des recommandations de la réunion du lundi 23 novembre 2015, la synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 04 décembre 2015  et les dossiers spécifiques sont les trois dossiers qui ont été au centre de la quarante-huitième réunion de l’exercice 2015 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays, présidée hier par le

Premier ministre, Matata Ponyo Mapon. Et ce, en présence de tous les habitués.

La monnaie chinoise fait une entrée fracassante au FMI

Abordant la synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 04 décembre 2015, le communiqué de la réunion de la Troïka stratégique renseigne qu’à l’internationale, deux faits ont marqué la semaine sous analyse. Le premier, c’est le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) qui a décidé d’inclure, à partir d’octobre 2016, la monnaie chinoise (Renminbi) dans le panier du Droit de Tirage Spéciaux (DTS), et ce en raison des progrès réalisés ces dernières années par la Chine en termes de réforme de son système monétaire et financier. La monnaie chinoise s’ajoutera donc aux quatre précédentes que sont le dollar des Etats-Unis, l’Euro, le Yen japonais et la Livre sterling. De deux, au cours du sommet Afrique-Chine tenu à Johannesburg en Afrique du Sud, le président Xi Jinping a promis de renforcer l’aide chinoise en faveur du continent de près de 60 milliards USD sur les trois prochaines années. Les secteurs visés sont l’agriculture, l’industrialisation, la réduction de la pauvreté, la santé, le développement vert, la sécurité et la culture.

Sur le marché des matières premières, le même communiqué explique que la situation en décembre n’a guère changé. En effet, au 03 décembre 2015, alors que le cours du cuivre a connu une légère embellie de 1,05%, passant de 4.540,50 USD à 4.855,00 USD, les deux autres métaux suivis ont encore enregistré des baisses. L’once d’or a perdu 1,24% de sa valeur, se négociant à 1.055,45 USD contre 1.068,69 USD précédemment. En ce qui concerne le cobalt, la tonne métrique s’est vendue à 24.282,56 USD, soit une baisse de 1,05 % par rapport au 25.607,06 USD, son niveau d’avant.

Les prix des produits pétroliers, au 04 décembre 2015, ont également poursuivi leurs tendances baissières. Sur le marché de Londres, le baril a été vendu à 43,77 USD contre 45,14 USD, soit une perte de 3,04%, et à New York, le prix était de 40,13 USD contre 41,77 USD, dénotant une baisse de 3,92%. Les prix de principales céréales ont tous accusé des baisses, exception faite pour le maïs. La situation au 03 décembre se présentait comme suit : maïs : 135,94 USD/tonne (+1,30%) ; riz : 11,16 USD/tonne (-7,08%) ; blé : 457,25 USD/tonne (-4,59%).

Au niveau national, les estimations du taux de croissance de 2015 étaient revues à 7,7%, et les tendances au début du dernier trimestre le confirment. Concernant le cadre macroéconomique, les principaux indicateurs analysés demeurent sous contrôle, et renseignent la consolidation de la stabilité de l’économie congolaise. Sur la semaine sous examen, ils se présentaient comme suit : Le taux d’inflation hebdomadaire est à 0,020 (-0,001). En cumul annuel, le taux d’inflation a atteint 0,713%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent à 0,757% pour un objectif de 3,5% ; Le marché de change, au 04 décembre 2015, est demeuré stable, avec de légères dépréciations de 0,11% sur le marché indicatif, et de 0,13% au parallèle. Le taux de change sur ces deux segments était respectivement de 927,32 CDF/USD et 932,50 CDF/USD ; Les réserves internationales sont à 1.496,09 millions USD, couvrant 6,17 semaines d’importations des biens et services et le taux directeur de la Banque centrale du Congo est à 2% au 04 décembre 2015, induisant une marge positive de 1,24 point.

S’agissant des finances publiques, le mois de novembre s’est clôturé avec un excédent de 60,426 milliards CDF contre une projection de 15,776 milliards. Cette marge de trésorerie est consécutive à des recettes de 427,877 milliards CDF (89% de réalisation) et des dépenses de 367,452 milliards CDF (79% d’exécution). En cumul annuel, le compte général du Trésor est excédentaire de 24,159 milliards CDF, contre un déficit de 195,360 milliards CDF.

Dossiers spécifiques

 Au sujet de la situation de la paie, disons que celle du mois de novembre est déjà clôturée à Kinshasa et dans les chefs-lieux des provinces. Elle se poursuit dans les territoires non encore bancarisés. En ce qui concerne celle du mois de décembre, des dispositions nécessaires sont prises pour qu’elle soit exécutée sur l’ensemble du pays avant les festivités de fin d’année.

Quant au renforcement du système bancaire national, disons que face à la faible bancarisation de l’arrière pays, et aux difficultés qui en découlent, notamment concernant la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat, il a été demandé à la Banque centrale de mener des réflexions pour soutenir une banque de proximité qui se déploierait sur l’étendue du territoire national. Ainsi, au cours de la présente réunion, la Banque centrale a soumis des options y afférentes à la Troïka stratégique qui l’a encouragée à développer des stratégies proactives visant à installer des structures financières de proximité dans les territoires non bancarisés. Il va sans dire que cela devrait se faire dans le strict respect de la loi en la matière.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse