Territoire de Walikale: 27 civils tués et 3300 maisons incendiées par les FDLR au cours de deux derniers mois

par -
0 717
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ce bilan encore provisoire résulte des statistiques faites par le CEPADHO et concerne les deux Groupements à savoir Ikobo et Kisimba, en secteur des Wanyanga au nord du territoire de Walikale.

S’agissant du Groupement Ikobo, le CEPADHO réalise qu’au total 2.650 maisons ont été entièrement incendiées dans 4 Villages. Les villages complètement effacés de la carte sont notamment: Rusamambu, Buleusa, Bukumbirwa et Kateku.

Quant au Groupement voisin de Kisimba, cette Organisation note 650 maisons incendiées dans 3 Villages à savoir: Buhimba, Besse et Munzanza.

De la mi-octobre à la mi-décembre courant, 27 civils ont été tués; les uns par balles et les autres par armes blanches par les rebelles rwandais des FDLR. Ceux qui ont été tués l’ont été à titre de vengeance aux attaques des May-May (NDC et UPDI) contre leurs positions.

Au côté de 27 civils tués dans ce 2 Groupements, il faut ajouter plusieurs dizaines des portés disparus du fait des enlevements ou des kidnappings.

A ce jour, il s’observe un drame humanitaire au sud du territoire de Lubero. Les populations ayant fuit les deux Groupements (Ikobo et Kisimba) du territoire de Walikale et 3 autres Groupemts (Tama, Itala et Luenge) du Territoire de Lubero à direction des agglomérations de Miriki, Luofu, Kaina et Kanyabayonga contrôlées par les FARDC et la MONUSCO.

Encore une fois, le CEPADHO prie au Chef de l’Etat en séjour au Nord-Kivu d’attirer son attention sur ce qui prévaut en ce lieu afin que la population témoigne d’une solution urgente à ce problème qui paralyse vie dans cette partie du pays.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse